mercredi 30 novembre 2016

Bilan Mensuel #45 || Novembre 2016

Ce mois-ci j'ai lu  6 romans et 2 BD.
Soit un total de 2078 pages pour une moyenne de 3.8/5.

Mon rythme de lecture commence doucement mais sûrement à reprendre du poil de la bête, je suis donc ravie. Il arrive encore que je passe plusieurs journées sans lire par manque de temps ou fatigue mais les derniers mois ont été tellement catastrophiques niveau lecture que tout progrès est bon à prendre ! Si en décembre j'arrive à continuer sur ma lancée et à lire 7 livres je serais donc comblée :)



Livres : 
- Bleu Blanc Sang, tome 1 : Bleu (4/5)
- Lucie (4.5/5)
- Sexy Lawyers, tome 1 : Objection (4/5)
- Cette Obscure Clarté (3/5)
- Samedi 14 Novembre (5/5)
- Timide (2/5)

BD :
- Princesse Sara, Vol. 1 (4/5)
- My Lady Vampire, Vol. 1 (4/5)

vendredi 25 novembre 2016

La Séance de Rattrapage #32 || Novembre 2016

Un rendez-vous mensuel inspiré de la "Séance Vidéoludique" mise en place par Saefiel. Il s'agit de faire chaque 25 du mois un bilan de nos découvertes ciné, séries et musique. De quoi diversifier un peu nos blogs et parler d'autre chose que de littérature pour une fois !

Les films / DVD

Green Room (Thriller américain) Je suis pas super fan de ce genre de films, le survival, à la base mais je l'ai vu pour Halloween et j'ai trouvé le film plutôt sympa. Clairement il ne m'a pas tiré de frisson et je n'ai pas été surprise par le scénario, que j'ai parfois trouvé brouillon, mais visuellement y'a un travail de caméra très sympa. (3.5/5)

Les séries

Grey's Anatomy Saison 13, épisodes 6 à 9 : Il ne se passe absolument rien dans cette saison 13 qui n'avance pas, y'a même un épisode entier qui se passe dans une salle d'opération et qui est ennuyeux à mourir tant il ne sert à rien, mais cela reste une série que je regarde avec plaisir (puis bon le dernier épisode avant la pause promet de faire bouger les choses pour la suite de la saison). (4/5)
How to Get Away with Murder Saison 3, épisodes 2 à 9 : Le dernier épisode avant la pause d'hiver est juste FOU. La révélation est tellement surprenante que je vais rester en PLS jusqu'à fin Janvier et le retour de la série ! ()
Code Black Saison 2, épisodes 3 à 7 : La saison a enfin démarrée et je suis donc ravie de voir mon épisode hebdomadaire. (5/5)


Modern Family Saison 7, épisodes 1 à 7 : Encore une série que je suis toujours contente de retrouver et qui ne m'a pas lassée malgré sept saisons. (5/5)
Scream Episode spécial Halloween : Un épisode d'Halloween sans intérêt. C'est une parenthèse inutile dans la série, avec un suspect identifiable à des km, et on a eu aucune des réponses à nos questions qui avaient été promises. J'espère que la mini saison 3 qui a été annoncée saura boucler l'histoire une bonne fois pour toute. (2/5)
Life in Pieces Saison 1, épisodes 1 à 3 : On en parle comme du "nouveau Modern Family" sauf que je n'ai pas rit, ni même sourit, en trois épisodes. Au final ils ont juste repris le principe de Modern Family pour en faire une bien pale copie, c'est un gros ratage en ce qui me concerne. (1/5)

Les podcasts

Undisclosed Saison 2, épisodes 1 à 12 : En Mars 2015 je vous parlais du podcast Serial qui m'avait passionnée et totalement retournée en relatant une histoire vraie sur plusieurs épisodes. Pas mal d'autres podcast traitant de crimes réels sont depuis nés, dont Undisclosed dont la saison 1 reprenait le même cas que Serial en l'approfondissant (l'une des hôtes de Undisclosed, Rabia, est en fait celle qui a donné l'idée aux producteurs de Serial de leur podcast en leur parlant de l'histoire de son ami Adnan). Personnellement je n'ai pas écouté cette saison 1 puisque je lis énormément d'articles sur le cas d'Adnan, que j'ai prévu de lire le livre de Rabia sur le sujet, bref je ne ressentais pas le besoin de réécouter un autre podcast sur le sujet (et le cas proposé dans la saison 2 de Serial ne me tente pas des masses). Néanmoins lorsque j'ai appris qu'une autre affaire, proposée aux hôtes par l'Innocence Project, allait être mise en lumière dans Undisclosed, j'ai foncé... Et quelle histoire ! Si je croyais que Serial m'avait retournée et laissée sur les fesses, ce n'est rien à côté de l'affaire proposée par cette saison 2 d'Undisclosed. A chaque fois que je m'arrête dessus cinq minutes pour me rappeler que ce n'est pas fictionnel mais un vrai cas juridique je ne m'en remet pas. Si vous comprenez l'anglais, encore plus si vous avez aimé la saison 1 de Serial, téléchargez les épisodes de cette saison 2, toujours en cours, car l'histoire est folle et mérite sincèrement qu'on s'y intéresse ! (Et pour ceux qui auraient peur de ne pas bien comprendre, ce podcast propose des transcriptions de chaque épisode sur le site internet.) ()

Si vous avez des recommandations de films, séries et/ou musiques, n'hésitez pas à m'en faire part ;)

lundi 21 novembre 2016

C'est Lundi, que lisez-vous ? #175

Rendez-vous qui consiste à faire le point chaque Lundi sur ses lectures de la semaine passée, ses lectures présentes et ses lectures pour le reste de la semaine. Les liens sont compilés sur le blog de Galleane chaque semaine. 

Assez contente de ma semaine, mon rythme de lecture commence à se remettre en place :)
Cette Obscure Clarté : J'ai été un peu déçue de ce roman dont j'attendais beaucoup et qui s'est révélé assez moyen au final.
Samedi 14 Novembre : Un livre fort et poignant à mettre entre toutes les mains.
My Lady Vampire, Vol. 1 - Deviens ma proie : De sublimes graphismes et une histoire plutôt sympa.

J'ai commencé The Ones hier après-midi.

Puisque j'ai reçu Prudence via la masse critique Babelio, il est temps que je lise enfin ce dernier tome du Protectorat !

Chroniques
Sexy Lawyers #1
Lucie

Où me trouver : 

vendredi 18 novembre 2016

Lucie

Éditeur : Rebelle éditions, collection Sans Visage. 386 pages - 20€90

Un jeune étudiant en informatique est retrouvé mort chez lui, dans un quartier résidentiel calme et sans histoire, massacré par un tueur à la furie sans limite. Quand le capitaine Amaury MOSCARET hérite de l’affaire, il est loin de se douter que l’enquête le conduira à Lucie GOULARD, portée disparue qui vient de regagner le domicile familial après 5 ans d’absence. Mais où était-elle, et que s’est-il passé durant ces cinq années...?

Je dois dire que je me suis lancée dans Lucie à l'aveugle, sans trop savoir à quoi m'attendre, et que ce fut une bonne chose. Le résumé reste très flou, on ne sait pas trop quelles thématiques seront développées dans ce thriller, et cela participe à rendre l'expérience de lecture plutôt intéressante. Ne sachant pas où l'histoire va nous mener, on suit l'enquête et les diverses péripéties parallèles tout comme les personnages. Bien sûr j'vais bien être obligée d'évoquer certaines thématiques dans cette chronique, du coup si vous le lisez par la suite vous serez peut-être un peu plus aiguillés sur le roman qu'en lisant seulement la quatrième de couverture, mais néanmoins, je vous rassure, je ne compte pas vous spoiler le roman pour autant. 

Et puisqu'on parle des thématiques du roman, je dois dire que pour moi ce fut un point fort. Sans que cela soit dit explicitement dans le résumé, lorsqu'on nous parle de Lucie, disparue pendant cinq ans, on peut deviner les pistes éventuelles. La piste de la secte nous est cependant confirmée dès le prologue et c'est une thématique que j'ai beaucoup apprécié retrouver en fil rouge de ce thriller. Non seulement cela permet de connecter pas mal de points éparpillés au fil des pages, mais cela apporte aussi un vrai poids à l'intrigue

De plus il est rapidement évident que l'auteur s'est donné la peine de faire des recherches et d'apporter autant de précision et réalisme que possible à cet aspect de son récit. Je ne vais pas vous dire que je suis une grande spécialiste des sectes mais lorsque j'étais à la fac j'avais du préparer tout un dossier sur ce thème, on avait rencontré des associations qui venaient en aide aux familles, etc. Bref j'ai donc trouvé, avec mes petites connaissances, que l'auteur avait fait un travail remarquable pour nous plonger dans cet univers et ses dérives.

Concernant les personnages, j'ai particulièrement apprécié le capitaine Moscaret qui est le protagoniste central de l'histoire. C'est un personnage travaillé et empreint d'un réalisme qui nous le rend forcément sympathique. Ce n'est pas un super flic comme on peut en croiser dans les séries américaines mais un homme normal, collègue apprécié de ses pairs et père de famille dévoué, qui se retrouve malgré lui au centre d'une machination bien plus grande et puissante que lui. Après je dois dire que je ne me suis pas spécialement attachée aux autres personnages, peut-être car ils sont assez nombreux et qu'il faut donc du temps pour intégrer tout le monde. J'ai d'ailleurs été un peu prise de court au début face aux multiples noms qui étaient énoncés et il m'a parfois fallu de nombreux chapitres avant de réussir à situer avec précision quel nom correspondant à quel individu.

L'intrigue peut d'ailleurs parfois tomber dans le même travers part sa complexité. Il se passe énormément de choses, certains événements ne prennent tout leur sens que de nombreux chapitres plus tard, et on a parfois l'impression d'un peu tâtonner face au flot d'informations déversé. Cela reste quand même un problème minuscule, que je soulève principalement pour chipoter, car après tout on va pas commencer à se plaindre de la richesse de l'intrigue dans un thriller, ce serait le comble !

Ainsi j'ai beaucoup apprécié ma lecture de Lucie, un thriller qui a su me maintenir en haleine jusqu'à la fin. Malgré quelques éléments tortueux, j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre le capitaine Moscaret dans sa quête de la vérité (même si la fin m'a laissée un sentiment étrange) et je lirais avec plaisir les autres ouvrages publiés par Alick

Note : ★★★★☆ (4.5)

Merci aux éditions Rebelle pour cet envoi.

mardi 15 novembre 2016

Sexy Lawyers - Tome 1 : Objection

Titre original : The Legal Briefs #1 - Overruled
Éditeur français : Hugo Roman - New Romance

Avocat de la défense à Washington, Stanton Shaw garde la tête froide, ses questions acérées et ses arguments irréfutables. On ne l'appelle pas le Charmeur de Jury pour rien - avec son accent du sud, son sourire désarmant et ses captivants yeux vers, il est un homme à qui il est difficile de dire non. Les hommes veulent être lui et les femmes veulent être examinées en détail par lui.
Stanton est un homme avec un plan. Et durant longtemps, sa vie s'est déroulée selon ce plan.
Jusqu'au jour où il a reçu une invitation au mariage de sa petite copine du lycée, la mère de sa fille bien-aimée de dix ans. Jenny se marie... avec quelqu'un qui n'est pas lui.
Cela ne fait vraiment pas partie de son plan.

***

Sofia Santos est une avocate qui va droit au but et qui compte bien devenir l'avocate de la défense criminelle la plus célèbre du pays. Elle n'a pas le temps pour des relations ou des distractions.
Mais quand Stanton, son ami avec bénéfices ''hallucinants'', la supplie de l'aider, elle se retrouve hors de son élément... et manifestement complètement folle. Car elle accepte de se rendre au milieu de nulle part dans le Mississippi pour aider Stanton à reconquérir la femme qu'il aime. Son esprit lui dit qu'elle est cinglée... mais son cœur murmure quelque chose d'autre.

Qu'arrive-t-il quand vous mélangez une ville avec un seul feu de circulation, deux débatteurs professionnels, une reine du lycée, quatre grands frères, des saucisses et une grand-mère armée ?
Le Bourbon coule à flots, les passions se réveillent, et même les meilleurs plans se retrouvent annulés par les désirs du cœur...

Aussi paradoxal que cela puisse paraître j'étais à la fois excitée et anxieuse à l'idée de lire cette nouvelle série d'Emma Chase. Excitée car j'avais absolument ADORÉ le premier tome de Love Game lorsque je l'avais lu il y a trois ans de cela, mais anxieuse car le second tome de cette même saga, celui du point de vue de Kate, avait été une énorme catastrophe en ce qui me concerne. J'espérais donc très fort que Objection ne continuerait pas sur cette lancée et reviendrait aux origines, puis finalement sans que ce soit pour autant un coup de cœur je dois dire que j'ai bien aimé ce premier tome.

Bizarrement, pour une fois, j'ai trouvé que la force du roman résidait vraiment dans l’héroïne, Sofia. On va pas se mentir, les héros sont très souvent ultra sexy et dreamy en romance contemporaine et ils ne manquent donc jamais d'éclipser tout le reste. Or dans Objection le personnage que j'ai vraiment préféré c'est Sofia et pas du tout Stanton ! C'est une jeune femme sensée, forte, déterminée, drôle et pleine de bon sens. Sincèrement je pense que c'est une des héroïnes que j'ai la plus appréciée et ce depuis bien longtemps. Après il faut malheureusement signaler que ce n'est pas parce que l’héroïne s'affirme particulièrement que le déséquilibre en les deux héros est absent. Parce que si dans la plupart des romances la personnalité du mâle brille plus fort que celle de sa dulcinée, dans Objection c'est Sofia qui supplante Stanton. Et de loin. 

Je ne vais pas vous dire que je n'ai pas apprécié Stanton pour autant, j'ai aimé certains aspects de sa personnalité et il a une back-story plutôt intéressante, mais il y a énormément de moments où j'avais envie de lui donner des claques. Pour un avocat de 28/29 ans il m'a semblé quand même drôlement capricieux et émotionnellement immature une bonne partie du roman, moi qui déteste les personnages qui ne savent pas où ils ont mal j'ai été servie avec monsieur Stanton qui veut le beurre, l'argent du beurre, et tant qu'à faire la crémière pour aller avec ! Bref à la lecture il y avait un gros contraste entre les deux et bien qu'il soit agréable que ce ne soit pas le même type de personnage qui s'attire nos préférences que dans d'autres lectures, c'était quand même un peu dommage que ce déséquilibre subsiste.

Au-delà des deux héros, on a pas mal de personnages secondaires qui nous sont présentés ce qui est assez prometteur pour la suite de la saga. Les deux autres potes avocats de notre duo de héros, Jake et Brent, sont tout juste assez présents pour qu'on soient intrigués à l'idée de lire leurs histoires sans pour autant avoir une idée trop précise de ce qu'elles nous réserveront. J'ai juste été un peu déçue que le côté "avocat" ne soit pas plus prononcé, entre le titre de la série et la profession des deux héros je m'attendais à ce qu'on passe beaucoup plus de temps dans cet univers que cela ! Or la majeure partie du roman se déroule dans la ville d'enfance de Stanton et on ne fait vraiment effleurer que l'aspect juridique promis (puis, comme je l'ai dis, Stanton se comporte comme tout sauf un avocat). J'espère que ce ne sera pas la même chose avec Jake et Brent car pour le coup je me sentirais un peu arnaquée sur la marchandise :/ 

Ainsi j'ai passé un très bon moment de lecture avec Objection sans que ce soit pour autant une lecture particulièrement transcendante. Si j'ai beaucoup apprécié l’héroïne j'ai eu plus de peine avec le héros et j'ai été un peu frustrée par l'absence de l'univers juridique que le titre de la saga me promettait. Reste que c'est un roman sans prise de tête qui lance une nouvelle série fort prometteuse.

Note : ★★★★☆

Merci à Déborah et aux éditions Hugo pour cet envoi.