Dernières Chroniques


                    

jeudi 18 décembre 2014

Sisters Red

Titre original : Fairytale Retellings #1 - Sisters Red
Éditeur Français : Le Livre de Poche Jeunesse. 428 pages - 7.90€

Scarlett March ne vit que pour chasser les Fenris, les loup-garous sanguinaires qui ont attaqué sa famille sept ans plus tôt, et marqué à jamais son visage. Ce jour-là, Scarlett a sauvé sa soeur Rosie, qu’elle protège depuis. Mais si Scarlett est une guerrière, Rosie rêve d’une existence plus facile, où les loups ne rôderaient pas dans le noir et où elle serait libre. Jusqu’au jour où Rosie tombe amoureuse de Silas, le seul à connaître le secret des soeurs March. Silas voudrait offrir à Rosie la vie normale qu’elle désire. Mais peut-elle abandonner Scarlett et la traque des Fenris ?

S'il est vrai qu'avant de demander un roman en partenariat je me renseigne souvent le plus possible sur le dit roman, en lisant notamment différents avis positifs et négatifs, j'ai été beaucoup plus impulsive concernant Sisters Red. J'ai lu le résumé, j'ai vu que c'était une réécriture de conte que j'avais déjà vu passer dans mes recommandations sur le site Goodreads, et cela a suffit à me convaincre. Peut-être que vous en doutez-vous si vous suivez le blog depuis un certain temps, mais j'aime beaucoup le principe des réécritures de contes. Qu'ils s'agissent de contes qui ont bercés notre enfance ou d'autres moins connus, c'est un vrai vivier d'idées et je me suis donc complètement jetée tête baissée dans la lecture de Sisters Red... pour finalement me heurter à un mur. Certainement que si je m'étais renseignée avant de lire le roman j'y aurais réfléchi à deux fois, et ce pour la simple et bonne raison que Sisters Red comporte énormément de détails que j'ai du mal à apprécier dans un roman. Des personnages franchement pénibles en tête de liste !

Le roman nous propose de suivre deux sœurs, Scarlett et Rosie March, dont l'occupation principale est de traquer et tuer les Fenris, des loups-garous sanguinaires. Scarlett, l’aînée, est complètement obsédée par cette tâche depuis qu'elle fut défigurée en s'interposant entre un Fenris et sa sœur alors qu'elles n'étaient que des enfants. Le fait est qu'on se rend rapidement compte que la jeune femme a grandi avec un ressenti énorme suite à cet événement et que son aigreur n'a fait que devenir plus importante au fil des ans. Scarlett nous apparaît donc rapidement comme dédaigneuse et d'une jalousie flagrante envers tous ceux qui ne connaîtraient pas la réalité des Fenris et ont donc eu le privilège de conserver leur innocence et leur beauté. Cette aigreur la rend terriblement hautaine et entraîne même pas mal de ses réflexions tendant vers un pur et simple slut-shaming. Jalouse comme un pou, sans vouloir se l'avouer, elle n'hésite pas à dénigrer toutes les jeunes femmes habillées légèrement en pensant qu'elles l'auraient bien mérité si elles tombaient entre les griffes d'un Fenris. Ambiance. 

L'autre problème c'est que cette personnalité exécrable a des répercutions sur le second personnage principal de l'histoire, Rosie. Cette dernière a grandi couvée par sa sœur qui la considère presque comme sa chose sous prétexte qu'elle a sacrifié sa beauté pour lui sauver la vie. Et on ne peux que constater les dégâts tant les deux jeunes femmes sont comme le jour et la nuit, on en viendrait même à apprécier Scarlett malgré son aigreur tant que cela puisse l'empêcher de ressembler à sa cadette. Parce que franchement Rosie nous apparaît plutôt écervelée, naïve, et clairement capricieuse. Pour ma part l'élément qui a terminé de la décrédibiliser à mes yeux c'est le paradoxe qu'est sa relation avec la traque de Fenris. Elle se plaint constamment que sa sœur la couve et lui interdisse de chasser seule, mais à côté de ça il suffit que Silas lui fasse les yeux doux 3 secondes 50 pour qu'elle rejette ce mode de vie et veuille partir sous le soleil couchant à ses côtés. Je passerais d'ailleurs mon tour concernant le personnage de Silas sous peine de spoiler, mais je dirais juste que je l'ai trouvé d'une hypocrisie folle à chacune de ses actions (avec une apogée au chapitre 19, il se moque du monde ce garçon !).

Néanmoins j'aurais peut-être pu passer au-delà des personnages si l'univers proposé avait été passionnant et développé... or là encore ce fut un raté pour moi. J'ai trouvé que Sisters Red manquait cruellement de développement et de travail de fond sur son aspect surnaturel. En effet les Fenris font presque office de figurants et sont simplement présentés comme de vulgaires monstres sanguinaires. Il n'y a aucun effort de réellement les intégrer à l'univers et on a du mal à comprendre comment de telles créatures arrivent à cohabiter dans un monde contemporain tel qu'il ne nous l'est proposé. Le récit manque vraiment de fondations solides et peut-être que ça aurait judicieux d'accorder plus d'importance à cet aspect et un peu moins à l'obsession maladive de Scarlett ou à la pseudo romance hypocrite et creepy entre Rosie et Silas.

Ainsi Sisters Red fut une déception puisque la sauce n'a pas du tout pris en ce qui me concerne. Les personnages m'ont exaspérée, le récit m'a semblé beaucoup trop bancal et survolé, quand au style d'écriture de l'auteure il n'a clairement pas été assez efficace pour me faire passer au dessus de ces défauts. Je ressors donc de cette lecture avec désenchantée et ne lirais clairement pas le second tome qui s’intéresse cette fois-ci au conte d'Hansel et Gretel.  

Note : ★☆☆☆☆ (1.5)

Merci à Matéïa et aux éditions Le Livre de Poche Jeunesse

lundi 15 décembre 2014

Concours d'hiver - 200 j'aime Facebook, 500 followers Twitter, 100 abonnés Blogger !

Oyez braves gens ! Il y a une semaine et des poussières de cela j'évoquais dans mon dernier In My Mailbox la possibilité de faire gagner l'exemplaire défectueux du roman These Broken Stars que m'avait fait parvenir BookDepository. Plusieurs d'entre vous se sont montrés intéressés par l'idée, et j'ai donc décidé que plutôt que de laisser le roman moisir dans ma bibliothèque j'allais l'offrir à l'un d'entre vous pour vous remercier de votre fidélité. En effet, alors que le blog n'a pas encore soufflé sa seconde bougie, vous êtes déjà plus de 200 à suivre (214 à l'heure où j'écris) la page Facebook du blog, 500 à suivre mes divagations sur Twitter, et plus de 100 (119) à vous êtres abonnés via Blogger afin de suivre l'actualité du blog ! Que vous dire à part milles mercis ? Cela me touche sincèrement de voir que vous êtes de plus en plus nombreux à suivre Althea in Wonderland et j'apprécie toujours autant d'avoir vos ressentis et vos avis. Merci, merci, merci !

Le Lot : 

1 exemplaire du roman These Broken Stars de Amie Kaufman et Meagan Spooner en format paperback (broché) américain. Le roman est donc écrit EN ANGLAIS. Je re-précise également qu'il est abîmé au niveau du dos et que les pages ont été pliées, c'est pour cela qu'à la base la site marchand m'en a renvoyé un autre exemplaire. Néanmoins il est tout à fait lisible et c'est bien pour cela que j'ai choisi d'en faire profiter quelqu'un parmi les lecteurs du blog ;)
(Theo le lama n'est pas fourni avec le roman ^^)

Les règles :
  • Comme indiqué dans le formulaire, il est obligatoire de suivre le blog sur au moins une plateforme pour valider sa participation. Peu importe qu'il s'agisse de Facebook, Twitter, ou Blogger. Le but étant de faire plaisir aux gens qui me suivent je pense que c'est donc assez logique. 
  • Une seule participation par foyer (même nom, même adresse postale)
  • Si vous n'êtes pas majeur, demandez l'autorisation à vos parents avant de participer.
  • Le concours est ouvert à la France et la Belgique.
  • Le roman étant envoyé à mes frais, je ne pourrais pas être tenue pour responsable si le lot était perdu par la poste. Je vous demanderais également de bien lire la description du lot qui précise bien que le livre n'est pas en état neuf.
  • Les résultats seront annoncés sur le blog le Vendredi 16 Janvier. Le gagnant aura une semaine pour se faire connaître par mail afin de me communiquer ses coordonnées postales. Si je n'ai pas eu de nouvelles le weekend du 24 Janvier, un autre gagnant sera désigné. Surveillez donc bien l'annonce des résultats.
Les réseaux sociaux où me trouver : 

Blogger : Vous y êtes ! Le gadget pour s'abonner se trouve dans la colonne de gauche.

Comment participer ? 

En remplissant le formulaire ci-dessous. S'il est obligatoire de suivre le blog au moins à un endroit (qu'il s'agisse de Blogger, Facebook ou Twitter), je ne vous oblige pas à partager le lien du concours. Néanmoins si vous pouviez le faire vous serez choux (et cela vous permettra d'accéder à deux chances supplémentaires). Les fidèles du blog qui commentent souvent, mes copinautes, et ceux qui auront répondu à mon appel pour le choix du lot, auront tous également droit à une chance supplémentaire en plus de celles proposées dans le formulaire.




C'est Lundi, que lisez-vous ? #89

Rendez-vous qui consiste à faire le point chaque Lundi sur ses lectures de la semaine passée, ses lectures présentes et ses lectures pour le reste de la semaine. Les liens sont compilés sur le blog de Galleane chaque semaine. 

Un seul pauvre petit roman de lu. Enfer et damnation !
Boyfriend App : J'ai trouvé la première partie du roman plutôt sympathique, bien que cliché et parfois niaise. Néanmoins cela se laissait lire assez facilement et cela restait un roman YA rafraîchissant... Sauf que après y'a eu la seconde partie et là je me suis vraiment mise en colère face à cet étalage flagrant de la culture du viol. Je vous raconte même pas comment je me suis mise en pétard, vous vous en rendrez certainement compte lorsque je publierais ma chronique.

J'avance tout doucement dans Retour à Little Wing que j'aime plutôt assez, y'a pas à dire les matchs de la rentrée de Price c'est vraiment l'occasion de faire des découvertes assez sympas hors de nos genres de lectures habituels. J'ai également commencé Pacte Obscur de Bettina Nordet et je me régale ! Ça me fait vraiment du bien d'être enfin tombée sur un roman avec lequel je passe de si bons moments. Je pense que si je n'étais pas en pleine démotivation livresque, je l'aurais déjà dévoré.

Puisque j'ai pas eu le temps la semaine dernière, je retente la lecture de Notting Hill with Love... Actually ! Ensuite je penser essayer la lecture du "fameux" After. Sur Goodreads les gens ont soit adoré soit détesté donc ça m'intrigue (même si j'ai aucune honte à dire que je pars avec des préjugés monstres puisque je déteste cette pratique de publier ses fanfictions, surtout que c'est rarement les meilleures qui en arrivent là). Au final je veux me faire mon propre avis, au moins si je veux critiquer ce succès après je pourrais le faire en toute légitimité ^^

Rappel des articles postés : 
[Chronique Film] One For the Money
[Rendez-vous] Saturday's Award Book

Articles à venir : 
Chroniques Livres : Don't Look Back & Burn for Burn & Jeu Mortel à Echo Bay & Illusions of Fate & Out of Control & Rebelles & Making Faces & Sisters Red & Boyfriend App

Les p'tites infos : 
Le concours évoqué dans le dernier IMM est en ligne ! Vous avez jusqu'au 15 Janvier pour participer :)


Où me trouver : 

dimanche 14 décembre 2014

Chroniques des Arcanes - Tome 1 : Princesse Vénéneuse

Titre original : The Arcana Chronicles #1 - Poison Princess
Éditeur français : J'ai Lu

« Je m'appelle Evie, et je pensais mener une vie normale - si l'on excepte une attirance absurde pour Jackson Deveaux, ce grossier personnage venu tout droit du bayou, et mes nuits hantées par des cauchemars sans nom. Le jour où ces visions ont pris le pas sur la réalité, j'ai cru devenir folle ; je me suis trompée. Si je m'étais fiée à ces prémonitions, j'aurais su que le Flash qui s'abattrait sur nous détruirait tout sur son passage, qu'après cette apocalypse, je ne serais plus jamais la même. Car j'ignore encore ce qui nous attend, mais je suis convaincue d'une chose : l'avenir sera terrible, et les cartes qui en décident n'ont pas dit leur dernier mot... »

A la base je suis partie à la découverte de Princesse Vénéneuse sans énormément d'attentes. Il faut dire que l'amie qui me l'a prêté, mon macaron Lysiane, m'a un peu sous-vendu le roman en me disant que c'était "sympa sans plus". Je me suis donc lancée en pensant que j'allais peut-être m'ennuyer un peu... or j'ai été totalement captivée du début à la fin ! (Et je maudis un peu ma Lysi qui m'a ensuite avoué qu'elle me l'avais sous-vendu exprès, la fourbe !) Même dans la partie au rythme moins enlevé d'avant le "Flash" je ne me suis jamais ennuyée une seule seconde, et ça ce n'est pas donné à tous les romans.

Il faut dire que dès le départ le récit se développe de manière plutôt intrigante et accrocheuse. Dans le premier chapitre nous rencontrons Evie, héroïne, alors qu'elle s'apprête à raconter son histoire à un certain Arthur, personnage d'emblée plus proche du psychopathe que de la personne très saine d'esprit. Forcément on se demande alors comment la jeune femme a pu se retrouver dans cette situation, quels sont les éléments qui l'ont menée jusqu'ici, et surtout qu'est-ce qui s'est passé apocalyptiquement parlant dans ce monde qu'on nous décrit comme bien différent de celui qu'on connait. Le mystère part donc sur les chapeaux de roues.

Je dois d'ailleurs avouer qu'heureusement que cet univers intriguant et ce récit passionnant sont là pour nous accrocher, car Evie n'est pas forcément le personnage le plus entraînant qui soit. Bien sur quand on la rencontre, alors qu'elle s'apprête à conter son histoire à Arthur et qu'elle lui confit ne pas penser être la narratrice la plus fiable qui soit, on se pose des questions et on se dit qu'elle va être géniale à suivre... Sauf que avant d'en arriver à ce point elle part vraiment de loin en cheminement personnel la demoiselle ! Avant le Flash elle est vraiment dans l'archétype basique de la belle du Sud un peu naïve, et ce malgré qu'elle émerge d'une situation personnelle compliquée puisqu'elle sort d'un internement forcé de deux mois dû à ses visions post-apocalyptiques morbides. Y'a donc obligatoirement une certaine frustration qui se crée chez le lecteur rapport à ses agissements et réactions qui sont parfois extrêmement puérils et nous donnent l'impression de nous être trompés sur son compte. Néanmoins cela a pour conséquence de nous faire nous sentir plus proche de Jackson, son compagnon d'infortune, qui est parfois tout autant agacé que nous. Ainsi si de son côté il peut être pénible à sans cesse souffler le chaud et le froid sur la relation qu'il entretient avec Evie, il nous parait beaucoup plus supportable et on s'y attache donc d'autant plus. A noter tout de même que je parle vraiment d'où part Evie en tant que personnage, elle aura une évolution assez intéressante qui nous la rend nettement plus agréable au fil des pages.

Mais ce que j'ai particulièrement apprécié dans Princesse Vénéneuse, c'est le fond de l'intrigue imaginée par Kresley Cole. En effet, l'idée post-apocalyptique mêlée à la signification des cartes du tarot rend la base du récit fort originale. C'est la toute première fois que je croise de près ou de loin un récit qui fait la part belle aux arcanes et c'est une réelle bouffée d'air frais que de partir sur de nouvelles bases sans a priori en se plongeant à 100% dans l'histoire et ses subtilités. On avance vraiment à tâtons, tout comme Evie, et on est vraiment avides de découvrir tout ce qui se cache derrière cette apocalypse et ce Flash qui a bouleversé l’humanité de manière si radicale. Bref c'est un régal et rien que pour cela le roman vaut vraiment le détour ! De plus l'écriture de l'auteure est vraiment agréable et apporte une vraie fluidité à un récit qui aurait pu être rendu complexe par son originalité. Comme je l'ai évoqué, on a aucun mal à se plonger dans le récit et c'est en grande partie grâce à la simplicité que Kresley Cole sait insuffler à sa narration.

Ainsi Princesse Vénéneuse est un premier tome qui fait son petit effet et nous laisse pantelant une fois la dernière page tournée. Le concept de l'histoire est vraiment bien trouvé, totalement original là où pourtant tant de romans post-apocalyptiques sortent, et l'auteure nous démontre tout l’étendu de son talent en nous cueillant sans réserve dès les premières pages. Et en plus, le moins que l'on puisse dire c'est que la fin nous laisse plus qu'avide de nous jeter sur le second tome : Le Chevalier Éternel. Pour ma part je ne suis vraiment pas passée loin du coup de cœur !

Note : ★★★★★

samedi 13 décembre 2014

Saturday's Award Book #4

Le Saturday's Award Book est un rendez-vous qui a été imaginé et créé par Echos de Mots.  Le but est de chaque semaine, selon un thème donné, désigner trois romans qui seront les "nommés" avant de choisir parmi eux un vainqueur.

L'Award de la semaine est :
Livre-que-je-veux-ABSOLUMENT-depuis-des-mois-mais-A-Chaque-Fois-Que-Je-Craque-Mon-Slip-Et-Que-Je-Passe-Une-Commande-Il-N'est-Jamais-Dedans-Serieux-Je-Ne-Comprends-Pas-Quel-Est-Mon-Problème...


Et les nommés sont ...
# The Archived
# The Murder Complex
# Cruel Beauty

Et le gagnant est ...

THE ARCHIVED !
Pourquoi ? Il est dans ma liste d'envie depuis des siècles, à chaque fois que je visite cette fameuse liste sur Amazon je me dis "Il faut que je me le commande"... et je ne sais pas pourquoi mais je ne l'ai toujours pas fait. Pourtant la couverture est magnifique, le hardback a l'air d'être un superbe objet livre, et ce n'est qu'une duologie ce qui veut donc dire que pour une fois je ne me ruinerais pas dans une série à rallonge. Expliquez-moi pourquoi ce roman n'est pas dans ma PAL parce que moi j'vois pas du tout !

A Samedi prochain !