Dernières Chroniques

                 

jeudi 28 mars 2013

La Cité des Ténèbres, Les Origines - Tome 1 : L'ange Mécanique

(Lu en anglais)
Titre original : The Infernal Devices #1 : Clockwork Angel
Éditeur Français : Pocket Jeunesse

Tessa débarque à Londres pour rejoindre son frère. Mais à peine arrivée, elle tombe dans un piège : enlevée par les horribles Soeurs Noires, elle développe des pouvoirs qu'elle ignorait posséder. Jusqu'au jour ou Will, un Chasseur d'Ombres, la libère et lui apprend qu'elle est une Créature Obscure. Un nouveau destin attend Tessa dans un monde mystérieux, ou vampires, sorciers et autres créatures de l'ombre règnent en maîtres...

Mon avis : 

Tout d'abord je tiens à préciser que malgré qu'il soit tout à fait possible de lire cette trilogie sans avoir lu La Cité des Ténèbres, je vous conseille fortement d'avoir lu les trois premiers tomes avant d'attaquer Les Origines. Même si ce n'est pas très gênant en ce qui concerne ce tome-ci, arrivés au troisième, Clockwork Princess, vous risquez de vous spoiler La Cité des Ténèbres pour de bon. Je ne peux donc que vous encourager à vous procurer les trois premiers tomes de cette autre saga écrite par Cassandra Clare.

Si je dois commencer par dire quelque chose sur L'ange Mécanique, c'est que j'ai tout bonnement adoré. J'aime beaucoup les livres de Cassandra Clare, et le monde des Chasseurs d'Ombres qu'elle a crée, mais je crois sincèrement que Les Origines est un cran au dessus de La Cité des Ténèbres.

Un des points fort de ce livre est bien sûr l'époque à laquelle se déroule l'histoire. Cela y apporte de l'originalité qui change bien des autres livres pour jeunes adultes qu'on peut lire. Cassandra Clare a l'intelligence de dépeindre ce monde au travers des yeux des Chasseurs d'Ombres ce qui permet d'effacer ce qui pourrait être "lourd" car d'époque. On retrouve donc ici un monde que l'on connait (si on a lu La Cité des Ténèbres), mais d'une manière totalement inédite et sous un angle nouveau.

Le second point fort de ce livre est les personnages. On a droit à une palette de personnes aux caractères tous plus différents les uns que les autres, et il y en a donc pour tous les goûts. L'héroïne Tessa Gray est assez attachante, on s'identifie donc très facile à elle et à vivre les choses conjointement avec son personnage même si le livre, comme tous ceux de Cassandra Clare, est écrit à la troisième personne du singulier. J'ai beaucoup apprécié le fait qu'elle ne baisse pas les bras et ne se laisse jamais abattre malgré les difficultés qui sont lancées sur son chemin alors qu'elle ne fait que découvrir ce monde magique. Tessa est une vraie héroïne comme j'aimerais en voir plus ! Il y a également beaucoup de mystères qui l'entourent, notamment sur sa véritable nature, qui n'auront pas fini de vous triturer l'esprit au moins tout au long de ce premier tome. (Et petite info sur ce personnage révélée par Cassandra Clare : Tessa apparaît dans Le Miroir Mortel, tome 3 de La Cité des Ténèbres).

James "Jem" Carstairs et William "Will" Herondale, les deux meilleurs amis, sont différents comme le jour et la nuit mais se complète de manière exemplaire. On ne peut s'empêcher de tomber sous le charme de leur amitié à toute épreuve qui est selon moi un vrai fil conducteur dans l'histoire et sans conteste la relation la mieux écrite par Cassandra Clare tous livres confondus. Jem est un personnage doux, calme, qui est un peu la voix de la raison pour Will, l'impulsif et sarcastique sale gosse par excellence (un Jace Wayland puissance dix). Les deux ont un secret, et si on apprend celui de Jem assez rapidement celui de Will reste un vrai mystère tout comme Will en lui-même. Dans le genre personnage déroutant, vous allez être servi avec Mister William ! On ne sait tout simplement jamais trop sur quel pied danser avec lui, mais il apporte une pointe d'humour très appréciable et semblable à ce que peux apporter le personnage de Jace par exemple.

Les personnages secondaires comme Charlotte et Henry sont sympathiques et tout aussi attachants que les trois principaux malgré qu'on passe un peu moins de temps avec eux. Certains, comme Gabriel Lightwood, ne peuvent s'empêcher d'attirer notre attention. Celui-là on sait rapidement qu'on va adorer le détester ! A noter également la présence de Magnus Bane et Camille Belcourt que l'on peut également voir apparaître dans La Cité des Ténèbres. Pour les fans de Magnus, qui sont très nombreux à ce que je sais, vous retrouverez un Magnus bien à la hauteur de celui que vous connaissez !

En résumé, L'ange Mécanique est un vrai petit bijou que je conseillerais les yeux fermés à toutes sortes de lecteurs. Il y a en décidément pour tous les goûts, avec de l'action, de l'humour et un peu de romance, comme dans les autres livres de cette auteure qui est sans conteste une de mes préférées.

Note : 

1 commentaire:

  1. Tu m'as donné envie de le lire :). Je suis en train de relire actuellement La coupe mortelle, sotie du film oblige, j'attaque ensuite la suite. Et je mets cette saga là dans ma wish list ;).

    RépondreSupprimer