Dernières Chroniques

                 

samedi 25 mai 2013

Il était une fois - Tome 2 : La Belle et La Bête

Titre original : Fairy Tales #2 - When Beauty Tamed The Beast
Éditeur Français : J'ai Lu, Collection J'ai Lu pour elle, Série Aventures & Passions

A cause d'une malencontreuse méprise, la ravissante Linnet Thrynne est déshonorée. Sa tante trouve alors une solution : Linnet épousera Piers Yelverton futur duc dont personne ne veut. Et pour cause : victime d'une accident qui l'a laissé boiteux et impuissant, il terrorise son entourage de ses fureurs dévastatrices. Puisqu'il n'a aucun espoir d'engendrer un héritier, il acceptera de donner son nom à une femme qui, pense-t-il, porte la vie.
Ce sera l'union de la belle et de la bête.
Sauf que Linnet est aussi pure que la blanche colombe et que son irascible fiancé est loin d'être un monstre...
(Quatrième de couverture une fois de plus recopiée par mes soins car le site de J'ai Lu n'a pas de résumé)

Mon avis : 

Je dois vous faire une confidence : je suis loin d'être une fan de romances historiques. Les quelques unes que j'ai essayé de lire ne m'ont vraiment pas convaincue et plus ennuyée qu'autre chose. Cependant j'avais lu le premier tome de cette série, Au Douzième Coup de Minuit, et avait été totalement enchantée. C'est donc conquérante et sûre de moi que je me suis lancée dans la lecture de ce second opus. Et même sans cela, je crois bien que rien que la quatrième de couverte aurait attirée mon œil aiguisé. En effet, j'ai beau ne pas être habituée aux romances historiques, le fait que le héros y soit décrit comme impuissant m'a fait lever les yeux au ciel et ricaner doucement. Qu'on soit clair, ne nous prenez pas pour des débutants Mrs James (même si j'en suis une dans ce genre livresque) ! Toujours est-il que j'ai été captivée par l'histoire très rapidement et que j'ai passé un excellent après-midi en compagnie de cette lecture.

Linnet, notre héroïne, se retrouve en bien fâcheuse position après un faux-pas vestimentaire qui la fait paraître comme ayant un polichinelle dans le tiroir (ce qui, comme tout un chacun le sait, était drôlement mal vu en dehors du mariage dans ce temps là). Ajoutez à ça qu'elle se soit fait pincer en train de bécoter un Prince, sans parler de la réputation de feu sa mère qui était très volage, et sa propre réputation s'en retrouve plus qu'entachée. Sa tante trouve alors la solution à tous ses problèmes en la personne de Piers, un irascible futur duc et docteur de son état, capable de faire fuir la plus aventureuse des prétendantes. Notre cher futur duc, bien à l'aise de sa situation, ne veut d'ailleurs surtout pas de prétendantes au grand dam de son paternel. Ainsi, afin d'houspiller ce dernier, Piers invente toute une liste rocambolesque d'exigences qu'il souhaite trouver chez sa future épouse, rendant ainsi la tache du duc quasi-impossible à remplir vu l'état de son fils (rappelons que notre héros boîte follement et est impuissant selon la légende). Sauf que voilà que Linnet répond à toutes ces exigences et est dans une position assez désespérée pour que son père accepte les fiançailles. Ni une ni deux, elle part rencontrer le futur duc dans son château alors que celui-ci est bien décidé à la faire fuir ce qui, je le rappelle, est sa spécialité. Mais manque de bol pour lui, non seulement Linnet répond à toutes ses folles exigences, mais cette dernière à une fort caractère qui rivalise avec le sien. Voilà qui promet donc...

J'ai particulièrement adoré nos deux héros et leurs échanges bien sentis. Ces derniers n'ont pas la langue dans leur poche et n'hésitent pas à s'houspiller à chaque occasion. Bien sûr la plupart du temps Piers se charge de lancer les hostilités, mais Linnet n'est jamais la dernière pour suivre. C'est donc un vrai plaisir que de voir la relation entre ces deux misanthropes évoluer au fil des moments qu'ils passent ensemble. Notre héros n'est d'ailleurs pas sans rappeler un certain Dr House qui est personnellement un protagoniste de série que j'apprécie beaucoup (l'auteur avoue d'ailleurs dans les notes de fin de livre qu'elle s'est beaucoup inspiré de ce personnage de série TV). A côté de ça, les personnages secondaires ne sont quant à eux pas en reste et sont tous un vrai régal. J'ai particulièrement apprécié Prufrock, le majordome de Piers qui ne manque pas de lui tenir tête, et Eliza, la femme de chambre de Linnet qui offre un soutien sans faille à sa maîtresse.  Le Duc et l'ex Duchesse m'ont également fait sourire plus d'une fois et j'ai beaucoup apprécié que Eloisa James ait pris le temps de développer tous ses personnages de la sorte, même les plus secondaires.

Bien sûr le déroulement de l'histoire est assez simple et sans grandes surprises puisque les quelques retournements de situations qui nous sont offerts sont très facilement devinables. Cependant la singularité des héros, ainsi que de leur entourage, et leur humour cynique font de La Belle et La Bête un vrai plaisir à lire. J'ai encore une fois passé un excellent moment et je lirais sans aucun doute possible le troisième opus qui réinterprétera La Princesse au Petit Pois, et ce malgré les avis mitigés en vo et le fait que je ne sois pas du tout familière de ce conte.

Note : ★★★★☆ (4.5)

4 commentaires:

  1. J'ai aussi l'intention de lire le 3ème tome, j'ai vraiment hâte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil :D Je pense qu'il sort cet été en plus ^^

      Supprimer
  2. Les trois tomes se valent. J'adore cette saga :D
    Eloisa James a vraiment une plume sympathique et fraîche. Un humour certain aussi.

    Bref, j'adore de long en large et en travers.

    Bonne continuation dans cette saga si tu n'as pas encore lu le troisième tome

    Satine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas encore lu le troisième tome mais je suis certaine que je l'apprécierais s'il n'est ne serait-ce qu'à demi aussi bon que les deux premiers ;)

      Supprimer