Dernières Chroniques

                 

vendredi 19 juillet 2013

Les Seigneurs de l'Ombre - Tome 1 : La Citadelle des Ténèbres

Titre original : Lords of the Underworld #1 - The Darkest Night
Éditeur Français : Harlequin, Collection Nocturne

Depuis l’enfance, Ashlyn Darrow est harcelée par des voix surgies du passé et qui ont transformé sa vie en cauchemar. Prête à tout pour se libérer de ce don maléfique, elle se rend en Hongrie pour rencontrer des spécialistes en la matière, dotés, dit-on, de singuliers pouvoirs.
Mais à peine arrivée dans l'antique château perdu au cœur de la forêt où ces êtres étranges mènent leurs travaux, elle tombe éperdument amoureuse de Maddox, un homme aussi séduisant qu'inquiétant que ses pairs disent immortel et habité d'un dangereux démon. Bientôt, incapable de résister à la fièvre dévorante qui la pousse vers cet homme maudit, Ashlyn se laisse emporter par la passion. Une passion qui la rapproche peu à peu de la terrible preuve d'amour qu'elle va devoir fournir.

Mon avis : 

Warning : Cet avis risque d'être court. Parce que parfois même le mal que j'ai à dire d'un roman ne vaut pas la peine d'être développé. Vous êtes prévenus.

Comme je ne suis pas complètement mauvaise non plus, je commencerais par les quelques points positifs qui concernent principalement l'aspect fantastique du roman. En effet, j'ai trouvé plutôt pas mal la mythologie basée autour des dieux/titans et de ces guerriers habités par des démons. C'est assez original et peut être intéressant à exploiter si c'est fait correctement (indice : ce n'est pas le cas). Le second point qui pourrait être intéressant c'est qu'on est confronté à une palette de personnages masculins a priori plutôt différents les uns des autres, ça serait cependant à vérifier dans les tomes suivants. Sur ce point ça m'a d'ailleurs un peu fait penser à La Confrérie de la Dague Noire qui nous fait également suivre les aventures d'un clan de guerriers, chaque tome mettant en scène son propre héro masculin.

Après tout cela est très vite éclipsé par la vulgarité sans nom qui plane tout au long de ce premier tome. En effet les deux personnages principaux, Maddox et Ashlyn, sont en chaleur 99.9% du temps. C'est simple, tout tourne autour de leur pseudo romance. Et quand je dis pseudo romance, je veux surtout dire que tout tourne autour de leur histoire de c*l. Y'a un moment où ça devient TRÈS franchement soûlant puisque cela prend totalement le pas sur l'histoire en elle-même. Au final le côté fantastique et l'intrigue sont presque un prétexte pour suivre ces deux-là dans leur saison des chaleurs ! J'ose même pas imaginer ce que tout cela donnera lorsqu'on arrivera au tome consacré à Paris, guerrier habité par le démon de la luxure... Il risque de ne pas y avoir d'intrigue et mystère du tout si l'auteure reste dans la même lignée. Je vous passerais également le manque de dignité et la grossièreté de l'écriture du tout. Moi qui avais adoré Alice au Pays des Zombies, écrit également par Gena Showalter, je suis tombée de haut. Alors okay l'autre est un YA alors que celui-ci est une romance paranormale, mais ça n'excuse en rien la pauvreté de la prose (et cette vulgarité à toute épreuve, oui je me répète mais c'est vraiment la première fois que je trouve des scènes érotiques si vulgaires... Et pourtant, oui, j'ai lu la trilogie des 50 Nuances hein !). 

Pour conclure La Citadelle des Ténèbres fut une vraie déception. Si le principe de cette série des Seigneurs de l'Ombre peut être intéressante, elle est obscurcie par de très mauvais choix de l'auteure (à savoir privilégier la vulgarité au reste). Je ne lirais certainement pas les suites et ne comprend pas du tout l’attrait de cette saga. 

Note : ★☆☆☆☆

8 commentaires:

  1. Ce crois que je vais passer mon tour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pense que tu ne perdras rien ^^'

      Supprimer
  2. ça tombe bien, je ne comptais pas le lire :D

    RépondreSupprimer
  3. Sans rire? je n'ai absolument pas lu la même chose que toi. Serte ce premier tome n'est pas le meilleur mais...
    personnage en chaleur?
    Vulgarité?
    ça m'a pas choqué moi. J'adore cette série, je ne sais que te dire c'est dommage de ne pas lire les autres tomes qui sont bien mieux mais bon quand on accroche pas avec une série, il vaut mieux pas se forcer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseillerais de relire ce tome-ci alors ^^' Maddox est en état d'excitation constant, même quand ses potes sont en train de lui refaire le portrait, et l'auteure a sorti son meilleur vocabulaire avec (de tête car je n'ai plus le livre déjà) des expressions telles que "son sexe gluant".
      Bref en effet je pense pas que les suites atterriront dans ma PAL (même si j'ai vu quelques autres lectrices dire, comme toi, que les tomes suivants étaient mieux).

      Supprimer
  4. Bon bon bon .... J'aime bien l'auteure, tout comme toi j'ai lu Alice et j'ai bien aimé mais bon, si c'est pour lire une énième version de la confrérie en plus nullos, euh, je vais passer ... pourtant cette saga était dans ma wishlist mais là pour le coup, je vais peut-être passe mon tour ! Merci pour ta franchise !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet ce n'est pas un livre que je te conseillerais. Ou alors faut pas être regardant sur le niveau d'écriture et le manque d'histoire ^^

      Supprimer

❤️