dimanche 22 septembre 2013

Le Pays des Contes - Tome 1 : Le Sortilège Perdu

(Lu en vo)
Titre original : The Land of Stories #1 - The Wishing Spell
Éditeur Français : Michel Lafon. Sortie le 10 Octobre 2013

Il était une fois, dans une ville parfaitement ordinaire, des jumeaux prénommés Alex et Conner… Le jour où leur grand-mère leur offre un livre ancien, Le Pays des contes, leur vie plutôt morose change du tout au tout. Et pour cause ! Ce grimoire se révèle magique et les transporte dans un univers où les contes sont devenus réalité. Sauf que ce monde est beaucoup moins merveilleux que celui des belles histoires qu’ils ont lues. Boucle d’Or est une criminelle recherchée, Blanche Neige dissimule un lourd secret, et le Petit Chaperon Rouge n’a même plus peur du loup. Pour rentrer chez eux, Alex et Conner n’ont qu’un seul moyen : rassembler huit objets magiques comme la pantoufle de Cendrillon ou encore des cheveux de Raiponce, tout en tentant d’éviter les foudres de la Méchante Reine. Car cette dernière semble avoir un plan machiavélique qui pourrait bien piéger les jumeaux dans cette étrange contrée. À tout jamais.

Mon avis : 

La chose la plus compliqué pour moi avec ce roman a été de me sortir le série Once Upon a Time de la tête. Le fait est qu'il a des points très semblables entre la série et le roman, c'est un fait. Le tout donne une rendu bien différent cependant puisque ce roman est orienté jeunesse et met en scène des héros eux-même pré-adolescents. 

Nous suivons donc Alex et Conner, deux jumeaux qui se ressemblent comme le jour et la nuit. Si Alex est une petite Hermione Granger en puissance (on va pas se mentir l'auteur n'a pas du aller chercher l'inspiration très loin pour son héroïne), Conner est quand en lui tout l'opposé. Et il est pénible. Capricieux, aussi. J'ai donc eu beaucoup de mal face à ce gamin de douze ans égocentrique et geignard. Bien heureusement, j'ai complètement accroché à Alex qui m'a beaucoup attendrie. Sa détermination, sa solitude, et son émerveillement face aux contes dans lesquels elle a toujours pu trouver réconfort, sont très touchants et la rendent tellement plus attachante que Conner.

Au delà des deux héros il faut bien avouer qu'il y a peu de personnages qui se démarquent puisqu'ils se succèdent tous sans que l'on ne s'y attarde trop. Les jumeaux sont dans une vraie quête au travers le Pays des Contes et de ce fait ils passent de royaumes en royaumes de manière très rapide. On aperçoit donc que très sommairement Blanche-Neige, Cendrillon et La Belle au Bois Dormant. Parmi ceux qu'on croise deux ou trois fois (ce qui est donc énorme dans la configuration des choses) il y a Jack (de Jack et le Haricot Magique), Le Petit Chaperon Rouge, et Boucle d'Or. Chris Colfer a également fait un petit clin d’œil à la fameuse running joke du "Et elles se sont toutes mariées avec le Prince Charmant..." en créant trois frères Charmants pour nos chères princesses. (Moi j'aimais bien l'idée qu'elles aient toutes épousées le même mec sans le savoir... j'suis glauque je sais !)

Le rythme du roman est quand à lui très rapide et on n'a pas vraiment le temps de s'ennuyer. Comme je l'ai dis nos héros sont engagés dans une quête et ne perdent pas de temps, les lieux et les rebondissements s’enchaînent donc à une grande vitesse. Personnellement cela m'a plutôt plu mais c'est vrai qu'à certains moments on espérerait un moment pour se poser un peu. Le roman a presque un rythme de dessin animé Disney, et en ferait d'ailleurs un très bon, mais à la lecture ça peut donner un sentiment de rush et de manque d'approfondissement.

Cela m’amène donc à l'histoire même du roman que je qualifierais de sympathique mais ultra prévisible. Bien sûr l'auteur reprend les codes inhérents aux contes avec la méchante reine, le happy ending, etc... Mais les quelques mystères du récit sont vraiment facilement présumables. Il n'y a pas un seul moment où j'ai été surprise et j'ai plutôt passé mon temps à dire "J'le savais !". Le fait est que même si le livre est orienté jeunesse, je ne pense pas que les jeunes lecteurs se laisseront surprendre non plus. On reste donc dans du très basique niveau intrigue et péripéties.

Pour conclure je dirais que Le Sortilège Perdu est une très bonne réinterprétation de contes version jeunesse. Le rythme est soutenu, le monde coloré, et le rendu est mignon bien qu'assez prévisible. Pour les lecteurs plus âgés, je le recommanderais principalement aux fans de la série Once Upon a Time qui y retrouveront très certainement leur compte (sous réserve que vous arrivez à bien délimiter les deux univers et à oublier ce que vous savez de la série). Pour ma part j'ai passé un bon moment et je me plongerais avec enchantement dans le second tome, The Enchantress Returns !

Note : ★★★★☆

8 commentaires:

  1. (Moi j'aimais bien l'idée qu'elles aient toutes épousées le même mec sans le savoir... j'suis glauque je sais !) > MAIS C'EST TROP STYLÉ

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis sûre que c'est la vérité d'façon. Combien de cloches s’appelant Prince Charmant peut-il bien y avoir ?!

      Supprimer
  2. Ce livre correspond trop à ton blog!!! Je ne sais pas pourquoi mais je suis fan!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah tu trouves ? Je t'avouerais que j'ai jamais fait le rapprochement ^^'

      Supprimer
  3. J'adore ce genre d'histoires ! :) Je le note, merci ! :D

    RépondreSupprimer
  4. JE LE LIRAIS.
    Voila.
    Ta chronique me donne envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh j'espère que tu aimeras alors <3 Du coup j'vais quand même avoir la pression jusqu'à ce que tu le lises, parce que après si il te déplaît tu pourras venir me hanter et tout ça !

      Supprimer