Dernières Chroniques

                 

samedi 16 novembre 2013

The Lynburn Legacy - Tome 1 : Unspoken

Éditeur Français : Aucun.
Recommandation : Aux adeptes des atmosphères sombres et prenantes.

Certaines petites villes ont de grands secrets...

Sorry-in-the-Vale a un mystérieux passé. La famille Lynburn possède le manoir qui surplombe le paisible village anglais depuis des siècles, et bien qu'ils aient disparus, les habitants n'aiment toujours pas parler d'eux.

Kami déteste les secrets. Elle s'occupe du journal du lycée et n'a jamais croisé d'histoire qu'elle ne pouvait pas tourner en scoop. Mais Kami a son propre secret; elle est amoureuse d'un garçon qu'elle n'a jamais rencontré... un garçon a qui elle parle dans sa tête depuis aussi longtemps qu'elle se souvienne.

Et puis les Lynburn font leur grand retour. Avec eux se trouvent leurs deux adolescents : Jared et Ash. La voix dans la tête de Kami est soudain un garçon en chair et en os. L'aime-t-elle toujours ? Peut-elle lui faire confiance ? Alors que la lumière sur de sombres actes se fait, Kami n'est plus sûre de rien.
(Traduction perso.)

Mon avis :

Listen to me. I don’t know what’s going on. I don’t know what any of this means. But I know this much. It doesn’t matter. You’re not one of them. You never were. You’re not theirs. You’re mine. 

Si Unspoken reste un roman Young Adult assez basique, Sarah Rees Brennan a su y incorporer assez d’éléments originaux pour qu'il gagne facilement une place dans les bons, voir très bons, livres du genre.

Le premier point fort de cette saga repose sur Kami, son héroïne. La jeune femme, journaliste en herbe, est déterminée et ne manque pas de jugeote. Si j'ai souvent du mal avec les héroïnes de Young Adult, et leurs réactions plus que stupides, Kami a su me réconcilier avec ces dernières grâce à ses qualités. Elle est le genre de personnage qui plane bien aussi des autres au fil du récit et qui rythme le roman de ses réactions et réflexions. On s'attache donc à son personnage un peu décalé et à ses aventures avec beaucoup de facilité et de plaisir. Cependant si notre héroïne se détache facilement du troupeau, c'est principalement car ses amies ne sont pas franchement exaltantes. Si j'ai apprécié Holly, que j'ai trouvé assez sympathique par son enthousiasme, j'ai eu énormément de mal avec Angela, qui s'avère pourtant être la meilleure amie de Kami depuis des années. Je l'ai trouvé tout bonnement imbuvable alors même qu'elle passe le récit enfermée dans sa petite crise d'adolescente typique.

Les protagonistes masculins ne sont quant à eux pas forcément logés à la même enseigne. Ash souffre notamment d'un manque d'approfondissement et de spontanéité flagrant. Ce dernier se baladerait avec une pancarte indiquant "louche" avec une flèche vers sa personne que nous ne serions pas plus choqués que cela. J'ai trouvé qu'il y avait une vrai manque de subtilité sur ses intentions qui nous semblent loin d'être pures dès le départ. On passe donc la plupart de ses apparitions à se demander si il va dévoiler son vrai visage ou ne serait-ce que faire un faux pas. Jared, son cousin, est lui beaucoup plus développé même s'il est forcément aidé par le lien qui l'unit à Kami. En effet les deux jeunes gens sont liés par le biais de leur esprits depuis leur plus jeune âge, et il y a forcément un certain attachement qui se produit chez le lecteur grâce à cette particularité. C'est d'ailleurs pas plus mal puisque le jeune homme lorsqu'on le rencontre en chair et en os est plus qu'évasif. Il est tout simplement impossible de le cerner et s'il donne plus d'un mal de tête à Kami lorsqu'elle essaie de le comprendre, c'est totalement la même chose pour nous. La relation imprévisible entre ces deux personnages ne peut que laisser confus puisqu'on ne sait jamais à quel saint se vouer. Moi qui aime bien être malmenée psychologiquement j'ai été servie !

Quelques mots également sur l'intrigue et l'atmosphère du roman que j'ai trouvé tout simplement géniales. C'est réellement le plus gros point positif de l'histoire puisque l'intrigue est totalement originale et la façon dont l'auteure la traite l'est tout autant. Si il n'y a pas de gros moments de choc, et que le style d'écriture peut parfois être un peu brouillon et confus, on est complètement fascinés et prit par l’atmosphère qui plane sur la ville de Sorry-in-the-Vale. Le vrai moment de surprise se réserve donc pour la toute fin du roman qui nous laisse encore un peu plus abasourdis et choqués par la tournure que prennent les événements (par événements comprendre la relation Kami/Jared). Bonjour petit cliffhanger déchirant et désarçonnant !

En conclusion ce premier tome de The Lynburn Legacy sait se faire une belle place dans la littérature Young Adult tout en restant fidèle aux codes du genre. L'atmosphère bien particulière du roman ne peut que ravir et le personnage de Kami nous entraîne à sa suite dans ses péripéties avec une facilité déconcertante. Une très belle surprise qui me donne très envie de découvrir la suite, ainsi que les autres ouvrages de l'auteure !

Nothing else ever mattered to me, and you weren’t even real. All I ever wanted was you. 

Note : 

15 commentaires:

  1. par manque de temps je ne l'ai tj pas fini mais j'aime beaucoup
    superbe chronique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hâte que tu l'ai fini pour savoir ce que tu en as pensé dans l'ensemble :)

      Supprimer
  2. Très belle chronique, tu sais donner envie ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Oh il donne super envie dis donc, tu sais s'il est prévu en VF ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aucune sortie de prévue à ma connaissance (quand j'ai des indications sur la sortie ou les acquisitions de droits je l'indique toujours dans l'article).

      Supprimer
  4. C'est officiel, je veux le lire !! :)

    RépondreSupprimer
  5. Bon alors déjà j'adore la couverture, ensuite ta chronique est top et donne envie. J'espère simplement que je ne serais pas gênée par l'écriture "brouillonne" comme tu dis. En plus j'ai l'impression que les personnages sont un peu particuliers pour certains et je sens que la meilleure amie va me taper sur les nerfs très rapidement.
    M'enfin c'est pas grave. WL quand même, comme presque tous les livres que tu chroniques et aimes. J'espère que tu es fière de toi ein !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te rassure, le côté brouillon est vraiment minime. J'ai soulevé ce point dans critique, car faut bien parler des petits défauts, mais c'est pas quelque chose qui écrase le récit et ça reste assez ponctuel donc on en fait facilement abstraction. Quand à la meilleure amie de l’héroïne, je ne te contredirais pas car elle est difficilement supportable a être désagréable avec tout le monde sous prétexte qu'elle n'aime pas les gens en général :/
      Hihi je te confirme je suis super fière de moi :D J'aime bien te torturer :P (puis toi aussi t'aimes bien me tenter, avoue !)
      Merci pour ton commentaire mon petit chou à la crème <3

      Supprimer
  6. Il me fait très envie, j'espère qu'il sortira un jour en VO !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il sortira en VF aussi ! Il en vaut vraiment la peine donc c'est dommage que ça soit pas encore le cas !

      Supprimer

Pensez à valider le captcha pour que votre commentaire soit pris en compte ❤️