Dernières Chroniques

                 

lundi 24 mars 2014

Dualed - Tome 1

Éditeur Français : Editions Lumen

Dans la ville fortifiée de Kersh, avant d’atteindre son vingtième anniversaire, chaque citoyen doit éliminer son Alter ego, un jumeau génétiquement identique, élevé dans une autre famille. Le compte à rebours se déclenche un beau matin, et chacun a trente petits jours pour affronter son autre moi.

West Grayer est fin prête. Elle a quinze ans, et s’entraîne depuis des mois et des mois pour affronter son Alt. Survivre, c’est accéder à une vie normale, terminer ses études, avoir le droit de travailler, de se marier, de mettre au monde des enfants. Mais un grain de sable imprévu vient gripper la machine, et West se met à douter : est-elle vraiment la meilleure version d’elle-même, celle qui mérite un avenir ? Pour rester en vie, elle doit cesser de fuir… son double d’abord, mais aussi ce qu’elle ressent, et qui a le pouvoir de la détruire.

Mon avis : 

A Kersh pour survivre il faut prouver son utilité et mériter sa place dans la société de cette ville fortifiée. Chaque enfant naît avec un double génétiquement identique, appelé un Alt, jusqu'à ce qu'entre les ages de 10 et 20 ans ils soient activés. Ils ont alors 30 jours pour prouver qu'ils méritent leur place en éliminant leur double. West a perdu de nombreux membres de sa famille à ce terrible jeu. A l'approche de son activation elle n'a pas droit à l'erreur : elle doit se préparer à triompher en prouvant qu'elle est la meilleure version d'elle-même ! 

Et, personnellement, j'ai beaucoup apprécié West. C'est un personnage très réaliste qui est vraiment semblable à une jeune femme de quinze ans lambda. Elle ne tombe pas dans le cliché de l’héroïne de dystopie qu'on croise bien trop souvent et ce fut donc un vrai bol d'air frais. Bien sur West est forte et déterminée, cependant elle a aussi des doutes et des peurs. En effet, au fil du récit elle prend peu à peu conscience de la réalité du monde dans lequel elle vit et des épreuves auxquelles elle devra faire face. Si elle veut survivre, elle devra devenir une meurtrière et donc asseoir sa supériorité en tant que Alt... Néanmoins West n'est pas convaincue qu'elle soit réellement la meilleure et celle qui mérite sincèrement sa place à Kersh. C'est un vrai cheminement personnel qu'elle devra donc effectuer dans Dualed afin de prendre pleinement conscience d'elle-même. Et ça, c'est quelque chose auquel on peut tous s'identifier et qui nous rendent cette héroïne terriblement attachante

Chord, le second personnage a avoir une certaine importance dans le récit, m'a également charmée. Il est un vrai soutien sans faille pour West, et ce alors même que cette dernière est persuadée pouvoir s'en sortir seule. Je pense que le jeune homme a totalement conscience du conflit intérieur que vit la jeune femme et respecte donc ses choix alors qu'elle se débat contre elle-même. Il garde subséquemment une certaine distance tout en anticipant et en offrant toute l'aide qu'il juge nécessaire à West pour traverser cette épreuve. C'est quelque chose que j'ai foncièrement apprécié à propos de son personnage. Il n'empiète jamais sur les désirs de l’héroïne et sa loyauté, ainsi que sa ténacité, ne peuvent que forcer le respect ! 

Au delà des personnages le monde dystopique, basé autour de cette cité repliée sur elle-même et anticipant une éventuelle attaque d'un extérieur en guerre, m'a plutôt convaincu. L'idée est bien trouvée, avec de solides bases, et est bien développée. Elsie Chapman ne s'y attarde pas en détail mais nous donne tout juste ce qu'il faut pour que la dystopie prenne tout son sens

Le rythme du récit, quant à lui, ne peut qu'être qualifié de prenant et haletant. Il fini de nous rendre accro à ce roman puisqu'on est complètement pris au piège de cette histoire dont on ne peut se détacher avant le dénouement final. 

Dualed fait donc définitivement parti de la famille des très bonnes dystopies. Construit comme un thriller, avec des personnages à la psychologie plus qu'intéressante, ce premier roman est sans conteste une excellente réussite. Faites-vous une faveur et ne passez pas à côté de cette incursion dans la cité de Kersh !

Note : ★★★★★ 

Merci à Emily et aux éditions Lumen pour la découverte de ce roman. 

Leurs sorties du 3 Avril (qui font juste TERRIBLEMENT envie) : 

Et n'hésitez pas à leur rendre visite sur leur page facebook et leur compte Twitter

17 commentaires:

  1. Mais t'as fini de me faire envie avec tes chroniques ! Tentatrice, va ! ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne vis que pour pour te tenter mon chou à la crème ♥

      Supprimer
  2. Dualed a l'air terrible ! ;) J'avais repéré leurs sorties du 3 avril et elles font vraiment très très envie ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui ! J'ai vraiment hâte de les lire :D

      Supprimer
  3. Je l'ai coché au Masse Critique ! J'ai très envie de le lire. Surtout que j'adore les dystopies ! Ton avis donne juste trop envie de s'y plonger !
    Je croise les doigts pour l'avoir sur Babelio ^^

    RépondreSupprimer
  4. Bon bah voilà, je le veux T.T Dis donc, ça suffit hein, de faire des chroniques aussi tentantes :D <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu veux le lire n'hésite pas mon petit cookie, je te le prêterais avec grand plaisir ♥

      Supprimer
  5. Il a l'air trop pas mal même si beaucoup de gens disent qu'ils sont déçut.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est vrai ? Pour le moment je sais que toutes mes copinautes l'ont adoré aussi, va falloir que j'aille voir plus d'avis histoire de savoir ce qui a déçu les autres alors !

      Supprimer
  6. Les parutions à venir me tentent vraiment pas mal du tout :D Encore de quoi acheter dis donc dis donc !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nos banquiers vont devenir fous à la force ^^

      Supprimer
  7. Je ne sais pas pourquoi, mais il y a quelque chose qui me repousse dans ce livre.. Pourtant, il a l'air super d'autant plus de tout le bien que tu en dis.

    Il faut que je me penche sur la question de savoir si oui ou non, il va finir entre mes mains ou non !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est vrai ? Y'a des livres comme ça parfois, on sait pas pourquoi mais on a du mal à s'y mettre. Mais il est vraiment super :)

      Supprimer
  8. Et bah je suis contente on a le même avis ça me confirme l'idée qu'on a les mêmes les mêmes gouts ma Belette ♥♥♥♥

    RépondreSupprimer
  9. J'ai toujours du mal avec les dystopies mais celle-ci fait partie de celles que je pourrait lire. Ton avis positif, la couleur plutôt jolie, le résumé attirant. Je l'ajoute également à ma liste. Je vais en avoir des lectures...

    * Be

    RépondreSupprimer

❤️