mercredi 9 avril 2014

Tatouage - Tome 1

Titre original : Tatuaje #1
Éditeur Français : Hachette Jeunesse, Collection Black Moon. Sortie le 9 Avril 2014. 384 pages - 16€

Quand Álex entre pour la première fois chez Jana, dont il est fou amoureux depuis longtemps, un monde nouveau s’ouvre à lui. Pour subvenir à leurs besoins, Jana et son frère David font commerce de tatouages magiques, une manière rituelle de révéler les gens à eux-mêmes. David dessine à Álex un tatouage qui le lie à Jana à jamais, mais leur interdit tout contact physique : une terrible douleur fait s’évanouir Álex chaque fois qu’il la touche. Peu à peu, Álex va découvrir qu’il est lui-même doté d’un pouvoir et qu’il est en fait un médou. Ces magiciens inquiétants, qui ont longtemps vécu parmi les humains, se livrent à une perpétuelle lutte entre clans. Mais ils savent désormais qu’il est nécessaire de s’unir contre leur plus terrible adversaire, le Gardien Ultime, déterminé à tous les anéantir…

Mon avis : 

Álex est amoureux de Jana depuis aussi longtemps qu'il s'en souvienne. Un soir, après une fête, elle lui propose de venir chez elle où il découvre que son frère cadet David et elle font commerce de tatouages dit "magiques". Si Álex est tout d'abord septique, David achève de le convaincre en lui tatouant un symbole qui le liera à jamais à Jana... mais qui l'empêchera également d'avoir tout contact physique avec cette dernière. S'ensuit une découverte encore plus incroyable pour Álex : d'inquiétants sorciers, les médous, vivent parmi les humains et malgré lui le jeune homme va se retrouver mêlé à leurs histoires. En effet tous les médous ont des ennemis communs, les Gardiens, et tout semble porter à croire que Álex est destiné à devenir le Dernier Gardien, celui qui mettra une bonne fois pour toute à leur règne ! 

L'univers développé dans Tatouage est son plus gros point fort puisqu'il s'avère être riche et original. Les médous sont des magiciens qui sont décrits comme s'apparentant à des symboles vivants. Ces derniers vivent réparti en sept clans, dont notamment les drakouls ou les agmars, qui ont chacun leur particularité magique. Si de nombreuses luttes de pouvoirs font rage parmi la communauté, leur unité sera certaine lorsque viendra le moment d’affronter le Dernier Gardien dont la date d'apparition coïncide étrangement avec la date de naissance de notre héros. Ainsi si l'univers développé est autant inconnu à Álex qu'au lecteur, j'ai trouvé que notre héros s'adaptait et intégrait les histoires des médous et gardiens avec beaucoup plus de facilité. Facilité que je n'ai pas ressenti puisque j'ai été plus d'une fois perdue au milieu des subtilités de ce monde inconnu. Pour être franche je n'ai même pas bien compris ce qu'étaient réellement les médous. Toute cette histoire de symboles m'a paru assez abstraite et je reste relativement perplexe...

Le personnage principal, Álex, m'a pour sa part laissé un sentiment assez mitigé. J'ai appréciée sa détermination et son côté débrouillard. Malgré qu'il parle de loin il ne baisse jamais les bras et est bien décidé à ne pas se laisser dicter son destin. Ce sont des qualités que j'apprécié énormément chez un personnage principal et de ce fait je l'ai plutôt apprécié la plupart du temps. Mais voilà, son obsession, qu'il prend pour de l'amour, envers Jana m'a fait un peu lever les yeux au ciel. Il y a des moments où son attitude est carrément du genre stalker flippant (du coup j'ai repensé à ce gif). Et puis, entre vous et moi, je ne vois pas ce qu'il lui trouve à Jana... Cette derrière, héritière de la tête du clan des agmars, apparaît plus comme une garce manipulatrice qu'autre chose ! Son personnage m'est resté froid et distant au au long du roman et il n'y a pas un seul moment où je l'ai trouvée autre chose que manipulatrice à l’extrême. 

Au delà de l'univers complexe, le style d'écriture des auteurs permet d'apporter une certaine fluidité au récit. Si l'on ne saisit pas forcément toutes les subtilités du monde qui nous est présenté, il a un vrai intérêt qui s'éveille très facilement pour ces guerres de clans. Peut-être que les auteurs auraient gagnés à un peu moins s'appesantir sur certains points tortueux du récit et à éventuellement les laisser des côté pour les suites. Cependant c'est quelque chose que j'aurais du mal à réellement reprocher au livre car je préfère 100 fois un monde un poil trop complexe à quelque chose de simpliste et sous-développé. 

Tatouage est donc un premier tome qui nous présente un univers inédit, complexe, et captivant. Si les informations proposées peuvent donner la sensation d'être submergé, l’intérêt que suscite l'univers des médous le fait vite oublier ! Une découverte agréable pour un roman coécrit par ces deux auteurs espagnols.

Note : ★★★★☆

Merci à William et aux éditions Hachette Jeunesse pour la découverte de ce roman. 

15 commentaires:

  1. Réponses
    1. Il est en effet très intéressant :)

      Supprimer
  2. Un roman qui m'intrigue vraiment beaucoup et encore plus après ton avis :) à voir donc si je suivrai niveau porte monnaie :)
    Bonnes lectures à toi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as l'occasion de le lire, j'espère qu'il te plaira !
      Bonnes lectures à toi aussi :)

      Supprimer
  3. Je suis contente de lire ton avis :) Ce livre me tentait bien avant sa sortir. J'espère pouvoir le lire rapidement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu pourras le lire également, je serais curieuse de voir ce que tu vas en penser ;)

      Supprimer
  4. Je vois que je ne suis pas la seule à ne pas apprécié Jana lol! Je suis plus mitigée que toi, j'attendais beaucoup de ce roman, j'en ressors déçue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je me demande si des lecteurs vont l'apprécier, elle est quand même détestable non ? C'est toujours plus compliqué quand on attend beaucoup d'un roman :/ J'avais pas eu le temps de me faire trop d'idées dessus avant de le lire donc c'est vrai que je partais dans un état d'esprit différent du coup.

      Supprimer
  5. Hmm le côté obsession flippante me fait passer mon tour ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est le point le plus gênant du roman, mais après le reste rattrape bien le tout donc on lève juste les yeux au ciel quand le héro s'emballe un peu trop ^^

      Supprimer
  6. Je regrette énormément de ne pas l'avoir demandé en partenariat, il me tentait sans plus quand j'ai lu le résumé mais maintenant je me dis qu'il me le faut! Je me l'achèterai! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hésité entre demander celui-ci et Salmacis et finalement je ne regrette pas mon choix (même si Salmacis me fait très envie et que j'essaierais de l'acheter d'occasion ^^) :)
      J'espère qu'il te plaira en tout cas :D

      Supprimer
  7. Encore un livre que j'ai vraiment envie de lire!
    http://dustofpastel.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  8. J'ai également trouvé l'univers très original. Peut-être un peu compliqué quand même, mais original =D C'est un premier tome qui m'a bien plu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec toi :) Je pense que le roman y aurait gagné si l'univers était un peu simplifié dans ce premier tome, quitte à devoir revenir sur des points dans le second.

      Supprimer