Dernières Chroniques

                 

mardi 3 juin 2014

If he had been with me

Éditeur Français : Aucun

Si il avait été avec moi tout aurait été différent...

Je n'étais pas avec Finn ce soir d'Août. Mais j'aurais du. Il pleuvait bien sûr. Et lui et Sylvie se disputaient alors qu'ils conduisait sur une route trempée. Personne ne mentionne jamais la raison de leur dispute. Certains pensent que ce n'est pas important. Ils ne savent pas qu'il y a une autre histoire. Une histoire qui rôde entre les faits avérés. Ce qu'ils ne savent pas, c'est à dire la cause de la dispute, est crucial.

Alors laissez-moi vous raconter...
(Traduction personnelle)



If he had been with me c'est typiquement le livre qui nous prévient de la catastrophe imminente mais qui ne nous empêche pas de tomber tête la première dans le piège. Le résumé est clair, et si vous tentez d'occulter le détail fatidique les premières pages vous le rappelleront, Finn est mort. Le point de départ du récit est bel et bien que Finn est décédé dans un accident de la route et c'est le personnage d'Autumn qui va revenir sur les événements passés ayant conduit d'une façon ou d'une autre à ce moment. Ce n'est donc jamais un secret et pourtant on se retrouve à bout de souffle, le cœur serré, les sanglots coincés dans la gorge, à la fin de ce roman. On a beau connaître l'issue du personnage, on se prend tellement au jeu que l’événement nous frappe de plein fouet. L'injustice, la peine, la douleur.

If he had been with me c'est l'histoire de Finn et Autumn. Voisins et amis d'enfance, ils ont grandi ensemble et forment une grande famille avec leurs mères et le père absent de la jeune femme. L'été avant de partir à l'Université, Finn décède dans un accident de voiture. Il pleuvait et il se disputait avec Sylvie, sa petite amie. Autumn, la narratrice, revient quelques années en arrière. Au début du lycée. Quand Finn et elle se sont éloignés, sont devenus presque des étrangers. Elle nous raconte ces quatre années de lycée, tous les événements parfois anodins qui ont finalement menés à cette dispute entre Finn et Sylvie et à cet accident fatal. 

Autumn est une héroïne attachante et un peu excentrique. Elle a toujours été la fille étrange mais assez jolie pour que les adultes passent au dessus de ses bizarreries. Néanmoins même sa marginalité est dictée par son envie de trouver sa place. Si elle a eu sa chance au jeu de la popularité durant ses années de collège, c'est avec beaucoup d'application qu'elle fait sa place dans le groupe des marginaux du lycée. Sa meilleure amie Sacha, ses amis Alex, Angie, Brooke et Noah, son petit ami Jamie, et elle, s'appliquent religieusement à être le groupe non-conformistes opposés au groupe des populaires sportifs et cheerleaders. C'est d'ailleurs un côté de l'adolescence, ce besoin d'avoir une place à tout prix, que l'auteur nous dépeint avec beaucoup de simplicité et réalisme.

Cependant le plus important du roman est la relation que la jeune fille entretient avec Finn. Grâce aux liens, à l'éloignement, aux non-dits, et aux malentendus, Laura Nowlin dresse un portrait très juste de l'amitié. J'ai trouvé son interprétation très honnête et fidèle de ces facettes d'une amitié auxquels on aura tous pu être confronté un jour ou l'autre. Cet amour et désamour qui peut s'installer avec deux amis. La distance et l'éloignement qui se font peu à peu une place sans qu'il n'y ait forcément de cause à cela. Bien sur la relation entre Finn et Autumn est compliquée par les sentiments amoureux qu'ils se cachent et qu'en tant que lecteur on voit. On sait que Autum est réellement amoureuse de Finn, et non de son petit ami Jamie. Et on sent que ce sentiment est partagé par Finn. C'est tellement clair qu'on ne peux qu'être frustré par leur aveuglement et leur naïveté qui est pourtant presque logique. 

Et il y a cette fin, que j'ai brièvement évoquée, dévastatrice et épuisante. Épuisante car elle nous laisse vidés, perdus, et tellement en colère. En colère contre l'injustice de voir un garçon aussi jeune que Finn partir. En colère contre les personnages qui auraient pu... qui auraient pu faire tellement si ils avaient agis différemment à un moment où un autre. Cette colère, c'est la colère du deuil. Parce qu'au fil du récit, au travers des yeux d'Autumn, on a apprit à aimer Finn. A aimer tous les petits moments où il était présent. A aimer ses silences. sa discrétion, sa droiture. A aimer la personne que Autumn se sentait être, et s'autorisait à être, avec lui.

If he had been with me est un roman plein de justesse et d'émotions écorchées. On se prend au jeu avec beaucoup de simplicité grâce à des personnages pleins de facettes et de failles, alors que la plume de l'auteur sert le tout avec beaucoup d'efficacité, rendant les sensations extrêmement réelles au-delà des pages et le roman bien rapidement addictif. Un vrai petit bijou qu'on se prend de plein fouet !

Note : 

30 commentaires:

  1. J'espère qu'il y aura une parution française, parce que tu m'as totalement convaincue ! J'ai le ventre qui se tort rien qu'à lire ta chronique... :3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci <3 J''espère vraiment qu'il sera publié en France aussi, il vaut vraiment le détour :)

      Supprimer
  2. Oula ! Ta chronique m'a donné des frissons ^^ Ce n'est pas le genre de lecture que je lis d'habitude, je trouve ça trop triste mais je pense à faire une petite exception pour celui-ci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh <3 J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi alors !

      Supprimer
  3. Je l'ai mis dans ma WL, mais j'ai peur de pleurer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'enverrais un mouchoir mon petit.

      Supprimer
  4. Ok, tu m'as complètement convaincue ! Je le veux et je l'ajoute TOUT DE SUITE à ma wishlist ! Superbe chronique ! J'aime, j'aime, j'aime !
    Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci <3 J'espère qu'il te plaira en tout cas !

      Supprimer
  5. Oh mon dieu, cette chronique (comme d'habitude hihi ^^) est génial et trop tentante, j'avais déjà repéré le livre en VO grave à ça magnifique couverture, mais alors là, je le veux, je le veux !!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci <3 J'espère que tu l'auras et qu'il te plaira ,)

      Supprimer
  6. Ta chronique est superbe, je pense que je me laisserai tenter par ce roman..mais l'anglais est abordable?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que je suis la pire personne pour juger le niveau d'anglais d'un livre, j'ai tellement l'habitude de lire dans cette langue que je ne fais jamais attention (sauf si le niveau est très élevé). Mais je dirais qu'il est assez abordable, c'est un contemporain donc il n'y a pas de vocabulaire particulier, donc si tu as déjà lu de la VO je pense que tu devrais pas avoir trop de problèmes à le lire.

      Supprimer
    2. Ok merci pour ta réponse, je vais tester quand j'aurai le temps :)

      Supprimer
  7. Il me tente énormément je vais peut être le mettre dans ma wish list vo :) j'espère y arriver :)

    RépondreSupprimer
  8. Ce livre a vraiment l'air top, j'espère qu'il sortira en France !

    RépondreSupprimer
  9. Maintenant j'ai tellement envie de le lire... J'espère qu'il sera publié en France un jour, sinon je me mettrai à la VO ahah :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il sera publié aussi, mais n'hésite pas à te mettre à la VO quand même :P Y'a pleins de romans géniaux à lire en anglais ;)

      Supprimer
  10. Tu en es ressortis complètement bouleversée dis moi ! Whaouw, comment ne pas craquer après ton avis ?! Je vais me le procurer et me fait un gros marathon VO cet été, il me tarde de rencontrer Autumn, Finn et Sylvie, de découvrir leur amitié surtout si tu nous dis qu'elle est bien racontée... Les romans qui en font des tomes sur les sentiments des ados me gavent, surtout quand c'est lourd et mal écrit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Complètement, j'étais en larmes à la fin ^^' C'est vrai que si c'est lourd et mal écrit ça peut devenir très vite pénible les petits tracas des adolescents. Ici j'ai trouvé que c'était bien inséré dans l'histoire et qu'on ressentait une certaine évolution au fil des quatre années qui s'écoulent. Après ça reste des adolescents donc y'a pleins de situations où ils sont assez immatures.

      Supprimer
  11. Aaaaaah, je n'ose pas lire ta chronique en entier avant de l'avoir lu, mais apparemment il t'a vraiment beaucoup beaucoup plu alors je crois que je vais le sortir de ma PAL sous peu !!! :)

    RépondreSupprimer
  12. Wow. D'habitude le contemporain YA, j'hésite, parce que je suis souvent déçue, mais là... MAIS LA IL ME LE FAUT TOUT DE SUITE !! *trépigne*
    Vile tentatrice, va ! ♥

    RépondreSupprimer
  13. Je ne connaissais pas du tout ce livre, je l'ajoute à ma wish liste grâce à toi ! Merciiiii <3

    RépondreSupprimer
  14. IL me le faut il me le faut il me le fauuuuut!!! *.*

    RépondreSupprimer