vendredi 26 septembre 2014

Witch Song - Tome 1

Éditeur Français : Lumen

Dans les profondeurs de la forêt, à l’abri de la haine des habitants du village voisin, Brusenna mène une existence paisible aux côtés de sa mère. Elle sait simplement qu’elle est une sorcière, une des Gardiennes de la nature qui contrôlent les éléments par la force de leur chant. Quand, un matin, sa mère l’abandonne pour aller combattre un ennemi dont elle ignore tout, le monde de Brusenna bascule.

Jeune et sans expérience, elle se retrouve seule dans un pays ravagé par la sécheresse, où se lève le vent de la guerre. Les Chasseurs ne tardent pas à la débusquer, car elle est désormais la dernière. La dernière des sorcières. Avec une seule mission : survivre. Et un seul allié, le Protecteur chargé de l’amener à bon port.

La dernière des sorcières parviendra-t-elle à empêcher leur chant de s’éteindre ? Sous la plume ensorcelante d’Amber Argyle, suivez Brusenna sur les routes d’un monde menacé, dans une quête où ses choix peuvent sauver ou condamner les Hommes !

Ce qui est sans conteste le point positif de Witch Song est l'univers riche et la mythologie originale que l'auteure a choisi de développer, ainsi que l'intelligence avec laquelle elle a mis cela en place. Nous sommes très facilement entraîné dans cet univers inconnu sans pour autant se retrouver totalement perdu dans ses subtilités. Le concept de ces Gardiennes des éléments, aussi original soit-il, aurait très vite pu devenir compliqué à intégrer tellement ces dernières évoluent dans un microcosme propre à l'intérieur de l'univers du roman. Or Amber Argyle a su éviter ce piège grâce à un stratagème qui a fait ses preuves dans bon nombre de romans fantastiques et qui ne manque jamais de faire mouche : l’héroïne découvre toutes les subtilités des Gardiennes en même temps que nous. En effet Brusenna a été élevée loin de cette univers et, si elle connait la base concernant ses pouvoirs, elle est bien étrangère aux combats que mènent les Gardiennes et à la menace des Chasseurs. Ainsi on a le temps de tout d'abord intégrer les bases de la magie lorsqu'on découvre Brusenna, puis d'ensuite se plonger avec plus de profondeur dans les finesses de cet univers. De plus, puisqu'on découvre seulement ces complexités avec parcimonie dans ce premier tome, cela promet pas mal d'approfondissements par la suite. Il semble évident qu'alors que Brusenna sera plus immergée dans le monde des Gardiennes cela étoffera également l'univers pour le lecteur. 

Néanmoins, au delà de tout ce positif, je n'ai été que moyennement convaincue par l'ensemble des personnages de ce premier tome. Même Brusenna, l’héroïne, m'a laissée un sentiment mitigé. Amber Argyle reste peut-être un peu trop en surface avec ces protagonistes et c'est plutôt dommage. On met assez de temps à s'attacher à eux et pour certains l'attachement reste très superficiel. On se dit que le personnage est assez sympa mais pourtant lorsqu'il semble passer en second plan/disparaître et qu'on se retrouve face au fait accompli, on se dit que finalement il ne nous manquera pas tant que cela. C'est un point négatif qui reste assez léger, face à l'ensemble de l'univers qui nous captive bien assez, mais j'espère vraiment que les personnages seront plus approfondis dans le second tome car cela pourrait devenir assez péjoratif sur le long terme. 

Quand au style d'Amber Argyle il est plutôt sympathique et agréable à la lecture. Même si parfois le récit souffre d'un rythme un peu lent, les pages continuent à se tourner toutes seules grâce à la fluidité de la narration. On suit donc avec plaisir Brusenna au fil de ses aventures et une fois lancé on se retrouve à la fin du roman sans trop s'être rendu compte du temps qui était passé. Ainsi l'auteure sait bien colmater les quelques petits défauts que peut avoir son roman et ceux-ci ne nous semblent que bien minimes face à un ensemble si prometteur !

Witch Song est donc un premier tome qui pose efficacement les bases de cette trilogie. L'univers est original, prenant, et bien assez riche pour réserver encore de belles surprises aux lecteurs dans les deux prochains tomes. En tout cas, malgré quelques petits défauts, on n'a qu'une envie une fois la dernière page tournée : retrouver les Gardiennes et connaître la suite des aventures de Brusenna !

Note : ★★★★☆

Merci à Emily et aux éditions Lumen pour ce partenariat.

8 commentaires:

  1. Celui ci a l'air vraiment sympa. Il faudrait que je tente. Je l'ai en anglais en ebook quelque part.

    RépondreSupprimer
  2. Je trouve la couverture vraiment très jolie !
    Je ne connaissais pas du tout, merci pour cette découverte :)

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup la couverture, il a l'air pas mal mais d'autres de la collection me tentent encore plus que ça :P

    RépondreSupprimer
  4. Il me tente beaucoup ! De chez Lumen, j'ai lu Gardiens des Cités Perdues et In The After, je les ai adorés tous les deux et j'aimerai lire plus de livres de cette maison d'éditions, Witch Song est dans ma wishlist prioritaire ^^

    RépondreSupprimer
  5. J'adore la couverture et il me tente beaucoup depuis sa sortie :D

    RépondreSupprimer
  6. j'en entends souvent parler, l'histoire me semble intéressante mais je n'aime pas la couverture ^^

    RépondreSupprimer