Dernières Chroniques

                 

samedi 18 octobre 2014

Boys Out !

Éditeur : Hachette Jeunesse, Collection Black Moon. 320 pages - 16€

Depuis l’Éradication, le monde est gouverné par les femmes et pour les femmes uniquement. Les hommes n’ont plus le droit de cité. Tous sont bannis, ou bien traqués et placés en détention pour assurer leur seule fonction : la reproduction. Ensuite, systématiquement, ils sont éliminés. Comme toutes les jeunes filles de son âge, Lyra s’entraîne dur pour être capable d’affronter et de maîtriser les mâles qui rôdent encore. Jusqu’au jour où elle doit rencontrer un homme pour procréer à son tour…

Après Salmacis, lauréat du tremplin organisé par Black Moon, c'est donc au tour de Boys Out ! de sortir en librairie. Ce dernier a vraisemblablement su bien tirer son épingle du jeu puisqu'il a été désigné "Prix des internautes" lors du tremplin et ce n'est pas dur à imaginer lorsqu'on lit le résumé. En effet il est impossible de ne pas être interpellé par l'univers que les quelques lignes en quatrième de couverture nous font entrevoir ! Sans compter que cette conception de féminisme extrême colle plutôt pas mal à l'actualité, là où le féminisme est trop souvent réduit à des propos radicaux alors que pourtant de superbes discours comme celui d'Emma Watson mériteraient d'être mis plus en lumière. Ainsi, de son résumé intriguant à sa couverture qui attire l’œil, Boys Out ! a tout pour retenir notre intérêt... Mais est-ce à juste titre ?

Personnellement je dois avouer être passée par plusieurs stades et émotions, parfois contradictoires, au fil de cette lecture. En premier lieu j'ai été fascinée par le postulat de départ de cette dystopie. J'ai avidement découvert la façon dont l'auteure a choisi de nous montrer cette société féministe à l'extrême. Je me suis régalée de chaque détail et de chaque élément qui nous est offert et j'aurais même apprécié en savoir encore plus... Car au final les fondations de cet univers m'ont parues un peu fragiles et bancales. En effet le contexte politique m'a donné la sensation d'être un peu faiblard et j'ai eu de ce fait un peu de mal à réellement mettre en perspective le viabilité d'une telle société. Si l'idée de base est donc très bonne elle aurait certainement gagné, à mon sens, d'être un peu plus développée et approfondie. Nous sommes intrigués par l'univers mais également interpellés par certaines failles qui se dégagent de manières assez évidentes. J'aurais peut être été convaincue de manière plus ferme si les faiblesses avaient été, à défaut d'être anticipées, assumées. Ainsi ma fascination pour cet univers s'est donc vite transformée en interrogation un brin dubitative sur les bases que propose Boys Out !.

Malheureusement ce voyage entre deux stades contradictoires s'est également étendu aux personnages. J'ai tout d'abord appréciée Lyra, l’héroïne, qui m'a parue assez attachante et intrigante par son endoctrinement et son suivi aveugle des préceptes dans lesquels elle a été élevée. Il est une fois de plus fascinant de constater le décalage avec notre société. Néanmoins, et c'est bien dommage, ma fascination s'est rapidement dégradée suite à sa rencontre avec Loan. La prise de conscience entraînée par cette relation est bien trop facile et rapide au point que l'évolution de Lyra en devient presque contre nature. D'autant plus qu'il est totalement impossible de se passionner pour la pseudo romance entre les deux personnages et que le personnage de Loan ne peut nous être sympathique puisqu'il va contre tout ce qui est acceptable pour nous.

Je dois d'ailleurs dire que j'ai été été très choquée lorsque j'ai lu d'autres chroniques et constaté que personne n'avait semble-t-il relevé l'évocation du viol, un élément clé du raisonnement que l'auteure souhaite semble-t-il provoquer chez le lecteur. Personnellement je trouve que c'est l'élément le plus fort et parlant que Rawia Arroum a intégré à son récit afin de nous exposer tangiblement les dérives de sa société imaginaire, et j'ai encore du mal à croire que la plupart des gens ont survolé cela en continuant à suivre l'évolution de la romance d'un œil attendri. Pour le coup ça fait penser qu'une société où il se passe tant d'horreurs sans que personne n'y trouve à redire pourrait réellement exister et ça fait clairement flipper !

Cet aparté fait, et encore je pourrais disserter sur le sujet pendant des heures si je n'avais pas peur de vous spoiler, je pense qu'il faut souligner qu'un des autres points positifs du roman réside dans l'écriture de l'auteure. Si elle est sans fioritures elle a eu moins le mérite d'être agréable et entraînante à lire. On évolue avec beaucoup de facilité dans le récit et on ne voit vraiment pas le temps passer, malgré les questionnements que le roman suscite on reste donc vraiment dans une lecture 100% plaisir.

Ainsi en ce qui me concerne c'est une mention d'encouragement que j'adresse à Boys Out !. Si l'idée de base est très prometteuse et que la fin du roman nous laisse pleins d'espoirs sur une suite éventuelle, je reste un peu dubitative sur les bases du récit. J'aimerais encore plus d'approfondissement, des personnages mieux développés pour lesquels on peut se passionner, et surtout des positions encore plus assumées. Je ne bouderais donc pas mon plaisir pour lire un second tome, mais ne le range pas pour autant dans la liste des suites que je souhaite à tout prix lire.

Note : ★★★☆☆ (3.75)

Merci à Matéïa et aux éditions Hachette pour cet envoi. 

22 commentaires:

  1. J'ai très envie de le lire, j'espère que je ne serai pas déçue...

    RépondreSupprimer
  2. Je suis d'accord avec toi sur l'univers qui mériterait un peu plus de développement. Surtout vers la fin, je trouve qu'elle nous révèle tout un tas de trucs à la file et ça manque beaucoup d'approfondissements. Globalement ça se tient quand même, donc je ne me plains pas trop ^^
    Et pour ce qui est du viol, j'avoue que ça ne m'a pas choquée plus que ça parce qu'on est déjà dans une société qui extermine les hommes sans aucun remords, donc c'est juste une dérive de plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que sur la fin on a l'impression de découvrir trop d'éléments d'un coup et de ne pas avoir le temps de les étudier un à un ce qui fait qu'ils se mélangent un peu.

      [SPOILER POUR CEUX QUI N'AURAIENT PAS LU]
      Pour ma part c'est pas tant le fait que ce soit banalisé dans la société qui m'a choquée, car comme tu le dis il y a énormément de dérives et les filles sont élevées comme si c'était la norme, mais c'est la façon dont cela se passe avec l’héroïne précisément qui m'a gênée (et que du coup je n'ai pas pu trop expliquer car c'est quand même un gros spoiler). Parce que si elle n'a pas la notion de viol, Loan l'a lui. Il est totalement conscient de ce qu'il fait et lorsqu'il la revoit après cela il lui répète même plusieurs fois qu'il n'est pas "un violeur". Donc peut-être que Lyra ne comprend pas bien, mais nous on est censé avoir bien conscience que Loan l'a violée et je pense même qu'au final quand son meilleur ami à la fin dit à Lyra qu'il est pas le gentil garçon qu'elle croit y'a pas de grande surprise à avoir. Du coup dans l'exécution la romance est très gênante et quand je vois des gens qui l'ont adorée je suis un peu retournée je t'avoue. Au final c'est pas parce qu'elle ne comprend pas ce qui lui arrive que cela doit excuser le viol.

      Supprimer
  3. J'en ai beaucoup entendu parler et j'ai quand même envie de le lire pour me faire mon propre avis :)

    RépondreSupprimer
  4. J'aimerais beaucoup le lire pour me faire ma propre opinion ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu en auras l'occasion alors !

      Supprimer
  5. Ouep, je comprends bien ton avis.
    L'univers est intéressant, mais toute sa cohérence m'a quelque peu échappé.
    Bonne remarque au sujet du viol, je n'en avais pas parlé dans ma chronique mais cela laisse à réfléchir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis un peu rassurée par ce que tu me dis, la plupart des lecteurs semblent avoir été conquis sans question concernant l'univers et je me demandais si ce n'était pas juste à moi que sa cohérence échappait ^^

      Supprimer
  6. J'entends beaucoup de bien de celui ci et j'avoue que je suis assez curieuse. J'espere que tu auras ce qu'il manquait dans le prochain. Merci pour ton avis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère aussi car il y a de bonnes idées qui mériteraient d'être développées :)

      Supprimer
  7. C'est un livre qui a l'air intéressant, et surtout, original ! Donc peut-être que je le lirai pour me faire mon propre avis :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'idée de base est en effet assez originale, ça change un peu du reste des dystopies qu'on peut lire ;)

      Supprimer
  8. Je dois dire que tu me refroidis un peu avec ton avis, malgré la bonne note x) Je l'ai reçu cette semaine après l'avoir attendu avec impatience et là... Euh oups ! :D Mais j'espère vraiment aimer quand même, ça m'intrigue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu aimeras aussi ! Il y a eu beaucoup d'avis positifs, plus positifs que le mien en tout cas, donc y'a pas d'inquiétudes à se faire. D'autant plus que malgré les défauts que j'ai relevés j'ai tout de même passé un bon moment de lecture :)

      Supprimer
  9. As-tu lu "Roman à l'eau de bleu" d'Isabelle Alonso ? C'est un roman dont l'histoire se déroule dans une société Matriarcale. Les hommes ne sont pas, comme ici, réduit à un rôle de reproducteur. C'est plutôt la description d'une société qui serait à l'opposée de la nôtre actuellement.
    Ça dénonce le fait de percevoir le féminisme comme étant le combat pour la supériorité de la femme en décrivant une société qui connait les même travers que la nôtre.
    Pas de la grande littérature mais un bel essai sur le féminisme, je te le conseil si le sujet t'intéresse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissais pas du tout mais un grand merci pour cette recommandation, je me le note dans un coin car ça a l'air très intéressant à lire !

      Supprimer
  10. Tient tient je ne connaissais pas du tout mais j'ai très envie de le lire et me faire mon propre avis dessus. On va dire que j'ai connu pire en dystopie dont l'univers est bancal donc je crois que je pourrais passer au dessus. Pour le reste on verra.
    merci pour ton partage d'avis!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que le roman vaut dans l'ensemble d'être lu dans tout les cas donc n'hésite pas :)

      Supprimer
  11. En pleine lecture de ce roman, je te rejoins à 100% sur l'aspect du viol; je suis restée plusieurs minutes à fixer la phrase. C'est assez étrange de voir cet aspect dans un roman YA tout en étant judicieux dans la manière dont l'auteur aborde le sujet. C'est pour le moment une lecture en demi-teinte pour moi (en tout cas beaucoup mieux que Salmacis) mais loin du coup de coeur. C'est un peu faiblard comme dystopie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis soulagée de vois que je ne suis pas la seule à avoir immédiatement été interpellée ! Par contre je n'ai pas lu Salmacis et si je me fie à ce que tu en dis ce ne sera peut-être pas une lecture à faire passer dans mes priorités ^^'

      Supprimer