Dernières Chroniques

                 

mardi 17 novembre 2015

Meg Corbyn - Tome 2 : Volée Noire

(lu en VO)
Titre original : The Others #1 – Murder of Crows
Éditeur français : Grand Format chez Bragelonne et Format Poche chez Milady

Grâce à son don de clairvoyance, Meg Corbyn a gagné sa place auprès des dangereux terra indigene de Lakeside. Lorsque l’apparition d’une nouvelle drogue violente et addictive remet en cause le pacte fragile entre Autres et humains, la petite ville est de nouveau plongée dans la tourmente. Les aptitudes de Meg devraient permettre à Simon Wolfgard, dirigeant métamorphe de l’enclos, d’éviter un bain de sang. Mais encore faut-il pouvoir déchiffrer ses visions à temps. D’autant que l’homme qui veut récupérer la prophétesse se rapproche, mettant en péril les vies de tous ceux qui la considèrent à présent comme l’une des leurs.


Après avoir été conquise par le premier tome de cette nouvelle saga d'Urban Fantasy en Août dernier, j'étais plus que ravie de me replonger dans le monde des Autres aux côtés de Meg avec ce second tome. Suite aux événements du premier volet, Meg a définitivement été adoptée par la population terra indigene de Lakeside. Néanmoins les visions de la jeune Cassandra Sangue prennent une nouvelle fois un tour macabre et la catastrophe qui pourrait déclarer une sanglante guerre entre les humains et les Autres semble de plus en plus imminente...

Parmi ce que j'ai énormément apprécié une fois de plus dans ce tome, il y a l’héroïne Meg. Lorsque nous l'avions rencontrée dans Lettres Écarlates, elle découvrait tout juste le monde suite à une vie de captivité et prenait à peine conscience de la force de caractère qui résidait en elle. L'évolution du personnage se faisant toujours tout en douceur, la jeune femme s'affirme de plus en plus au fil des pages de ce second tome sans pour autant perdre cette douceur et candeur qui font tout son charme. Anne Bishop prend une fois de plus le temps avec ses personnages et c'est un vrai régal à savourer. Ce temps est également pris concernant les liens qui se tissent entre Meg et Simon, le chef des terra indigene de Lakeside. Dans le premier tome j'avais parfois eu un peu de mal avec ce personnage et il m'avait fallu du temps pour apprivoiser son aspect si peu humain, néanmoins dans Volée Noire on continue sur notre lancée et le personnage continue à évoluer dans le positif. Au fil des pages on s'y attache de plus en plus, alors même que lui-même tente d'apprivoiser le côté humain que Meg réveille chez lui, et j'ai pris énormément de plaisir à le découvrir plus en détails. De plus la relation entre les deux me séduit définitivement énormément et j'apprécie vraiment que l'auteure prenne encore une fois son temps afin de la faire évoluer avec réalisme.

Au-delà des personnages, je ne vous surprendrais pas en vous apprenant que l'univers est toujours aussi génial. C'est un vrai plaisir que d'évoluer dans ce monde aux multiples facettes et créatures que l'auteure semble maîtriser à la perfection. Néanmoins il y a un mais puisqu'une fois de plus j'ai trouvé certains éléments un peu brouillon. Dans ma chronique de Lettres Écarlates j'évoquais le flou des scènes d'action qui contrastaient énormément avec les si bien écrites phases descriptives et explicatives du roman. Eh bien dans ce tome-ci j'ai eu le sentiment un peu inverse. Les scènes d'action étaient beaucoup plus claires et faciles à visualiser alors que malheureusement certains développement de l'univers et de l'histoire étaient eux complexes à s'y perdre. Certains avancements géopolitiques développés dans Voilée Noire m'ont laissée complètement perplexe, au point que je me sois mise à lire certains passages plusieurs fois en me demandant si mon cerveau ne commençait pas à fatiguer. J'ai été soulagée de ne voir que cela ne venait pas de moi en discutant avec ma partenaire de LC Elyza, mais je trouve tout de même dommage que Anne Bishop n'ait pas réussi à concilier explications claires et intrigue visuelle. Peut-être que dans le troisième tome ce sera le cas ? Je l'espère sincèrement car une fois de plus c'est le seul petit point noir qui m'empêche de faire de ce roman un coup de cœur !

Ainsi Voilée Noire est une fois de plus une belle réussite. L'univers est toujours aussi captivant, les personnages ne deviennent qu'encore plus intéressants et attachants, et on ne s'ennuie à aucun moment malgré les presque 500 pages. Autant vous dire que j'ai déjà précommandé mon tome 3, qui sort dans l'édition VO que je possède en début d'année, et je l'attend de pied ferme !

Note : ★★★★★

8 commentaires:

  1. Réponses
    1. J'espère que tu auras l'occasion de le lire :)

      Supprimer
  2. Je pense que j'aimerais bien cette saga, pourquoi pas si j'ai l'occasion ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te la conseille vraiment, elle change agréablement des autres du genre.

      Supprimer
  3. J'avais adoré le tome 1, qui était proche du coup de cœur. Tu m'as convaincue de lire le 2 ! C'est juste tellement dommage qu'il y ait si peu de romance. :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh moi je trouve ça bien pour la romance. Ça serait tellement bancal qu'elle s'accélère d'un coup vu les caractères des personnages, là au moins ça se fait doucement et de manière réaliste :)

      Supprimer
  4. Coucou, je passe enfin lire ta chronique. :) Globalement, on est d'accord sur le fait que cette série est une pépite. Pour ma part, je n'ai pas été dérangé par le côté géopolitique. J'ai beaucoup aimé! Car je vois l'évolution globale, enfin je pense savoir où l'auteur veut nous amener. J'ai peut-être eu plus de mal avec l'arrivé du peuple d'humain proche d'une autre clan de Terra Indigène (où va d'ailleurs habiter l'amie de Meg sur la fin). Bisous Althea.

    RépondreSupprimer