Dernières Chroniques

                 

mardi 26 janvier 2016

Blackwood, le Pensionnat de nulle part

Titre original : Down a Dark Hall
Éditeur français : Hachette, Collection Black Moon

A l’instant où elle pose les yeux sur l’imposant manoir gothique de Blackwood, le pensionnat où elle va passer l’année, un sentiment d’angoisse s’empare de Kit. Comme si un vent glacé traversait son cœur à chaque pas effectué vers la porte. Comme s’il y avait quelque chose de maléfique à l’intérieur des murs du pensionnat, perdu au milieu de nulle part. Lorsque d’étranges phénomènes viennent perturber son quotidien et que les trois autres pensionnaires se mettent à développer des talents artistiques incroyables, le malaise de Kit ne fait que s’intensifier. Hantée par une mélodie de piano, elle devient somnambule et aperçoit d’étranges silhouettes dans les couloirs sombres. Bien décidée à mener l’enquête, Kit découvrira que certains secrets feraient mieux de rester enfouis… car ils dépassent tout ce que la raison peut appréhender.

Je ne sais pas réellement où commencer afin de vous parler de Blackwood pour la simple et bonne raison qu'il fait partie de ces romans "entre deux". Je l'ai trouvé sympathique sans pour autant être fameux et je pense que le fait que je ne sois pas du tout le public cible y a joué pour beaucoup. La couverture donne en effet une attente un peu trop Young Adult de ce roman qui est pourtant clairement destiné à un public plus jeune (le site Lecture Academy le propose "à partir de 13 ans" mais il conviendrait tout à fait à des enfants un peu plus jeune encore). Personnellement je le vois un peu comme quelque chose dans la veine d'un roman Chair de Poule, or j'adorais Chair de Poule quand j'étais enfant.

Au final ce qui moi ne m'a pas emporté c'est le peu d'approfondissement apporté au récit dans son intégralité. D'un concept et d'une histoire plutôt original, Lois Duncan n'a pas su creuser là où les potentiel était présent. L'ensemble des péripéties des personnages se déroulent donc sans trop de surprises et de manière assez simpliste. C'est d'ailleurs vraiment là que le roman m'a rappelé les Chair de Poule chers à mon enfance. L'histoire est basique et sans fioriture mais terriblement efficace ce qui permet donc d'être aisément lu par un enfant à partie de 9 ou 10 ans.

Les personnages sont quant à eux logés à la même enseigne et ne sont pas forcément très développés. Ils sont pourtant peu nombreux et il y avait donc de quoi leur apporter un peu plus de relief et de personnalité. Néanmoins, malgré qu'ils ne soient pas forcément supers marqués, ils restent plutôt sympathiques à suivre et donc, là encore, cela peut convenir à un public pré-ado/ado.

En fait le seul truc que je pourrais réellement reprocher à Blackwood, car après tout je ne peux pas reprocher au roman de ne pas m'avoir embarquée quand il est désigné pour séduire un public de quinze ans de mois, c'est une fin vraiment trop abrupte. En effet, les derniers chapitres sont le seul moment où la tension monte réellement et c'est donc dommage que tout se précipite avant d'être brusquement stoppé. On reste sur une sensation d'inachevée pas forcément du plus bel effet. 

Ainsi, si Blackwood est resté un peu trop en surface pour me séduire, je dois reconnaître qu'un public plus jeune n'aura certainement aucun mal à être emporté par le récit. C'est écrit de manière simple et efficace, sans temps morts, et le concept de l'histoire est plutôt original. Un petit moment de lecture sans prétention et prise de tête en somme.

Note : ★★★☆☆ 


Merci aux éditions Hachette pour cette lecture.

8 commentaires:

  1. Merci pour cette chronique qui nous permet d'être informer sur le côté jeunesse de ce roman ! Je ne pense pas que je le lirai mais merci à toi de me l'avoir fait comprendre, j'éviterai ainsi une déception livresque :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir :) Je pense que c'est mieux de le savoir avant de commencer le roman, ainsi on sait à quoi s'attendre et on est plus aptes à apprécier sa lecture.

      Supprimer
  2. Il est dans ma PAL depuis quelques mois, après ton avis j'ai toujours autant envie de le lire mais mes attentes ne sont pas au taquet, je devrai donc passer un bon moment de lecture même si il y a des chances pour qu'il dorme dans ma PAL encore un moment ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu y vas avec les bonnes attentes tu verras qu'il est sympa à lire :) Faut juste se souvenir que c'est un roman plutôt jeunesse.

      Supprimer
  3. Je garde un bon souvenir de cette lecture, même si je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il plaira plus aux plus jeunes :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un peu dommage que le public cible ne soit pas mieux identifié. J'pense que les plus vieux risquent d'être déçus en pensant que c'est du YA et les plus jeunes de passer à côté à cause du même problème.

      Supprimer
  4. Je voulais lire ce livre mais je pense que je suis largement au dessus de l'âge cible. Du coup, si j'en ai l'occasion je l'emprunterai à la bibliothèque mais au final, je ne l’achèterai pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un moment sympa de lecture mais je comprend ce que tu veux dire. Je l'ai reçu en SP et j'ai vite compris que c'était jeunesse mais si je l'avais acheté au moment où je croyais que c'était un YA j'aurais été franchement déçue.

      Supprimer

❤️