Dernières Chroniques

                 

jeudi 2 février 2017

#Famous

Éditeur : Hugo Roman collection New Way

Plutôt branchée théâtre, Rachel n'est pas vraiment l'archétype de la fille populaire. Elle se sent rarement concernée par les préoccupations de ses camarades de lycée, sauf peut-être quand il s'agit de Kyle Bonham... Même si elle est assez lucide pour savoir que le beau gosse ne la regardera sûrement jamais ! Kyle est bien le seul garçon à savoir rendre sexy son uniforme de fast-food. Mais ses histoires de cœur sont désastreuses, et sa vie plutôt monotone...

Ces deux-là étaient loin d'imaginer qu'une simple photo de Kyle prise en cachette par Rachel et postée sur les réseaux sociaux allait changer leur vie à tout jamais. En quelques heures, alors que le nombre de partages du cliché ne cessent d'augmenter, Kyle et Rachel deviennent célèbres à travers tous les Etats-Unis. Une chaîne de télévision va même les contacter pour couvrir leur histoire. Mais forcément, cette célébrité soudaine attise les jalousies, et les haters n'épargnent personne...

#Famous est inspiré de l'histoire vraie de « Alex from Target », un jeune adolescent qui avait un petit job étudiant dans un magasin Target, pas de quoi devenir une sensation virale donc. Sauf qu'un jour une adolescente décide de le prendre en photo à son insu alors qu'il travaille et poste la photo sur les réseaux sociaux car elle le trouve mignon, tout bêtement, puis quelques jours plus tard une fan du groupe 5 Seconds of Summer trouve la photo et la repartage sur son compte Twitter... Et là, allez savoir comment ou pourquoi, cette photo est devenue virale et a généré un nombre de partages si grand que de grands talk-shows, comme le Ellen Show, invitent Alex sur leur plateau. Et c'est donc cette histoire invraisemblable que #Famous nous propose de suivre de l'intérieur. Ici Alex s'appelle Kyle, il ne travaille pas chez Target mais dans un fast-food, et c'est une version romancée et seulement inspirée des faits de bases qui nous est donc proposée.

#Famous se construit sur deux narrations : celle de Rachel, qui a posté la photo sur Twitter, et celle de Kyle, qui apparaît donc sur le cliché. Ce sont deux personnages qui ne se connaissent pas vraiment lorsque l'histoire démarre, ils sont simplement dans la même classe d'écriture créative, mais évoluent dans des cercles très différents. Kyle est en terminale, est sportif et relativement populaire, quant à Rachel elle est en première et son cercle d'amis se limite surtout à sa meilleure amie, Mo. Dès le début on se doute bien qu'on va avoir droit à une opposition populaire/loser, sous-entendu que l’événement ne fera que renforcer le statut social de chacun.

Et en effet l’événement a des retombées bien différentes pour les deux jeunes gens. Si dès le début Kyle croule sous les compliments, les propositions de jeunes filles sur Twitter, et les invitations à apparaître à la télévision, Rachel est immédiatement la cible de moqueries et d'insultes. Ce qui n'est malheureusement pas difficile à imaginer connaissant la société dans laquelle on vit. Je ne vais pas entrer dans ce débat là sinon cette chronique va faire 6 pages de long, mais il suffit que vous ayez ne serait-ce qu'une seule fois regardé les tweets dans un hashtag pouvant intéresser les adolescent(e)s sur twitter pour voir très bien où je veux en venir (si vous n'avez jamais vécu cette "expérience" il vous suffit de jeter un œil aux tendances Twitter, surtout hors des heures scolaires, et y'aura certainement quelque chose en rapport avec Bieber/1D ou la série à la mode du moment, le tout saupoudré de drama à n'en pas douter). Bref j'ai donc trouvé cet aspect plutôt intéressant dans #Famous et criant de vérité. On n'a pas de mal à imaginer que dans une situation similaire les choses se seraient déroulées exactement comme cela pour la jeune femme à l'origine du tweet.

Maintenant au-delà de l'aspect sociétal fort bien développé, j'ai été moins convaincue par le reste du récit. Notamment par la relation entre Kyle et Rachel qui se lie au fil des pages. Pour être franche je l'ai trouvé assez superficielle car for mal gérée. On est un peu trop dans le cliché pour y croire, pour tout dire je trouve même que tous les personnages qui gravitent autour des héros et interviennent d'une façon ou d'une autre dans cette histoire finissent également par pâtir de ce manque d'inspiration. Les protagonistes secondaires deviennent des archétypes motivés par des intentions basiques et simplistes qui les rendent monodimensionnels.

Ainsi si #Famous développe un sujet intéressant, l'auteure n'a pas su le creuser assez pour offrir à son livre l'impact qu'il méritait. Les héros manquent de profondeur, les personnages secondaires se résument à d'énormes clichés, et l'histoire elle-même reste beaucoup trop gentillette en fin de compte. C'est fort dommage car si Jilly Gagnon débute son récit en nous montrant la futilité et les problèmes générés par les réseaux sociaux, elle abandonne bien trop vite cette dimension au profit d'une petite bluette banale.

Note :  ★★★☆(3.5)

Merci à Déborah et aux éditions Hugo.

6 commentaires:

  1. Merci pour cette belle chronique qui est très détaillée, ça fait plaisir :) Toutes les craintes que j'ai ont l'air d'être vrai puisque tu le dis toi même, mais je suis tout de même très intriguée sachant que c'est tiré d'une histoire vrai. J'ai participé à un concours pour le tenter de le remporter donc si jamais j'ai la chance de le lire je serai ravie, mais je ne pense pas l'acheter après avoir lu ton avis. Merci de m'avoir aidé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi de ton commentaire, je suis contente si ma chronique a pu t'aiguiller et répondre aux questions que tu te posais :)

      Supprimer
  2. Malgré quelques points négatifs, si je peux le lire, je serais contente de le faire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu verras il se lit très vite malgré tout :)

      Supprimer
  3. Je lui ai mis 2/5 j'ai été moins gentille que toi dans ma chronique. J'ai pas du tout apprécié l'écriture de l'auteure et les personnages m'ont laissé complètement froide. Il n'y a vraiment que le thème qui m'a intéressé! 😔

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord sur le fait que les personnages laissent froids, ils sont un peu trop clichés et pas assez développés pour avoir un réel impact :/

      Supprimer