Dernières Chroniques

                 

dimanche 23 juillet 2017

Dating You Hating You


On peut pas dire que la romance contemporaine soit le genre dans lequel on croise le plus d'univers différents. On a beaucoup d'hommes d'affaires, parfois quelques rock-stars ou acteurs, mais personnellement cela faisait bien longtemps que je n'avais pas eu l'impression de découvrir un univers particulièrement original et travaillé. Et c'est là que Dating You Hating You est entrée dans ma vie de lectrice. Parce que si dans ce roman on approche l'univers des acteurs et autres musiciens, on l'approche sous un angle bien différent puisque les nouveaux héros du duo Christina Lauren sont des agents artistiques à Hollywood. Je sais pas vous mais pour ma part c'était la première fois que je lisais une fiction dans cet univers et j'étais super intriguée, comme je l'ai dis ce n'est pas tous les jours qu'on a quelque chose de bien nouveau en romance contemporaine et donc toute originalité est la bienvenue.

Clairement l'attrait de la nouveauté ne fait pas tout, et tout intriguant que soit le milieu des agents artistiques, une romance n'est rien sans ses héros. Et je dois dire que j'ai beaucoup apprécié ceux de Dating You Hating You. Evie et Carter sont deux personnages déterminés, sans pour autant êtres têtus ou arrogants, et ce sont surtout deux protagonistes qui ne manquent pas d'humour et d'auto-dérision. Tout l'aspect mise en compétition évoquée dans le résumé amène pas mal de situations cocasses et je me suis surprise à ricaner toute seule plus d'une fois durant ma lecture. 

De plus nos héros sont soutenus par quelques personnages secondaires sympathiques, bien qu'assez effacés, ce qui est toujours un point fort. D'ailleurs je dois dire que l'univers est également un peu effacé malgré que 90% du roman se déroule dans l'agence de talent où nos héros se retrouvent collègues de travail. Finalement on parle plutôt pas mal de leurs tâches quotidiennes et de la bataille pour signer de nouveaux contrats mais on ne les voit que très rarement en action. Je crois que la seule fois où on les suit au contact de leurs clients c'est lors d'une séance photo, le reste se passe au bureau et les différentes interactions hollywoodiennes sont éludées. Cela a pour avantage de laisser le récit se concentrer sur ces protagonistes et leur relation, néanmoins j'aurais bien aimé voir quelques ficelles cachées d'Hollywood être tirées en coulisse. Après je me trompe peut-être sur le rôle des agents, peut-être que les magouilles se trament plus en profondeur du côté des publicistes, mais je m'attendais à quelques passages croustillants et révélateurs sur ce monde impitoyable qui malheureusement ne sont jamais arrivés. Au final tout le monde il est beau et tout le monde il est gentil (enfin presque tout le monde, y'a quand même au moins un pourri dans l'histoire sinon ce n'est pas drôle).

Après j'ai bien vite oublié cet absence de scandale face au pouvoir feel good de cette lecture. On ressort de notre lecture de Dating You Hating You le sourire au lèvres, après avoir tourné ses 400 pages avec une facilité déconcertante, et c'est bien tout ce qui compte. Si on rajoute à cela qu'il y a quelques jolies réflexions sur le sexisme dans le milieu professionnel, c'est que du positif que je retire de mon passage dans la vie de Evie et Carter. Loin des dramas lourdingues qui rythme parfois un peu trop certaines romances, Christina Lauren proposent ici une romance pleine d'humour et de peps terriblement efficace. Une belle surprise.





Merci à Déborah et aux éditons Hugo pour cette découverte.

6 commentaires:

  1. J'ai beaucoup aimé cette lecture aussi, et c'est vrai que l'univers est vraiment original !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tellement rafraîchissant d'avoir un nouvel univers en fond comme ça ;) Pour le coup j'aurais pas été contre l'idée d'avoir un tome compagnon qui se déroule après la fin de ce roman ^^

      Supprimer
    2. Je ne sais pas, je trouve la fin suffisante, et je ne vois pas ce qu'une suite ou un changement de point de vue aurait à apporter. A la rigueur, conserver l'univers mais changer complètement de personnages dans l'agence, mais je ne sais pas si cela me plairait autant.
      Par contre, j'adorerais que plus de livres se passent dans ce genre d'univers !

      Supprimer
    3. "conserver l'univers mais changer complètement de personnages dans l'agence" > C'est justement le but d'un tome compagnon ;)

      Supprimer
  2. Un livre qui m'intrigue et que j'ai bien envie de découvrir :)

    RépondreSupprimer

❤️