Dernières Chroniques

                 

mercredi 22 novembre 2017

Le Songe

Le concept de base qui est évoqué dans la quatrième de Le Songe m'a tout de suite interpellée et c'est vraiment ce qui m'a donné envie de me lancer dans cette lecture. Le roman début sur un rêve de Helena, l’héroïne, dans lequel cette dernière est plus âgée et vit une vie de famille épanouie... mais pas aux côtés de son petit ami actuel. Dans ce rêve plus vrai que nature elle est heureuse avec Kit, qui est en fait le nouveau petit copain de son amie d'enfance Della, et une fois réveillée les émotions et sensations laissées par ce songe vont lui ouvrir les yeux sur elle-même, son entourage, et son avenir de bien des façons. Le rêve du début n'est au final qu'un prétexte, c'est un roman réaliste et il n'est ici pas question de prémonitions, de magie, ou quoique ce soit de cet acabit, mais ayant déjà fait l'expérience de rêves ultra puissants qui semblaient plus réels que la "vraie vie" c'est un gimmick qui a immédiatement retenu mon intérêt.

Si c'est l'idée du songe qui m'a fait venir vers ce roman, c'est le personnage de Helena qui a terminé de me faire rester. J'ai tout simplement adoré ce personnage qui suite à ce petit événement déclencheur va vraiment se lancer en quête d'elle-même... et pas forcément en quête de Kit en mode "je te suivrais jusqu'à ce que tu m'aimes" comme pourrait le laisser croire la quatrième de couverture. Dans le roman Helena se décrit souvent comme "la fille beige", une jeune femme un peu entre deux eaux, qui suit par facilité la voie que ses parents ont choisie pour elle, qui se laisse écraser par une "meilleure amie" par loyauté mal placée, et qui ferme inconsciemment les yeux sur les petits détails qui pourraient faire dérailler sa vie bien rangée. Bref on comprend rapidement que Helena a passé beaucoup de temps à s'ignorer au profit des autres et c'est suite à ce rêve qu'elle va peu à peu prendre conscience d'elle-même et voir ceux qui l'entourent sous leur vrai jour. 

J'ai particulièrement apprécié voir son rapport à son amitié avec Della changer au fil des chapitres. Malheureusement je pense qu'on est beaucoup à avoir rencontré des Della dans nos vies et à tomber victime de ces amitiés toxiques. Tarryn Fisher joue de la relation entre Helena et Della avec beaucoup de sensibilité et d'intelligence, notre regard sur Della évolue sensiblement de la même façon que celui de Helena, et c'est assez instructif que d'avoir l'opportunité de voir les nuances que ce regard apporte sur différents événements. 

Concernant le personnage de Kit j'ai parfois été plus mitigée mais je pense que cela apporte beaucoup plus de poids à l'histoire au final. Clairement au début il a l'air presque trop parfait pour être vrai, on n'a pas de mal à comprendre que Helena ait du mal à se débarrasser des sentiments laissés par son rêve alors qu'elle apprend à le connaître, mais Tarryn Fisher ne prend pas de raccourci là non plus et Kit s'avère être un personnage bien plus complexe, avec son lot de défauts et d'erreurs commises. Après on va pas se mentir, y'a des fois où j'ai eu envie de les claquer Helena et lui. Ils ont une fâcheuse tendance à se rendre compte que y'a un quiproquo entre eux mais à ne pas s'en reparler avant des mois et ça fait traîner les choses à rendre dingue, pourtant paradoxalement je crois que je n'aurais pas autant vibrée pour cette histoire si les choses avaient été plus simples. #fillecompliquée

En fin de compte j'ai quasiment tout apprécié dans Le Songe et c'est bien pour cela que ça a été un coup de cœur. On est embarqué dès les premières pages, le conflit intérieur de l’héroïne pour se trouver face au poids des convenances et de la pression sociale est universel, et il y a vraiment de belles leçons sur l'amitié, la loyauté, et l'amour. Honnêtement malgré toute les fois où j'ai grincé des dents et eu envie de secouer les personnages je ne changerais vraiment rien à ce roman ! (Bon si ce n'est l'existence d'un personnage sur la fin que je n'ai tout simplement pas comprise. Je veux pas trop spoiler mais ceux qui auront lu le roman pourront peut-être me dire à quoi a servi l'apparition de ce gars ? J'ai bien compris qu'il était déjà apparu dans un autre bouquin de l'auteure mais j'ai presque eu l'impression que Tarryn voulait lancer un nouveau aspect dans le récit avant elle s'est rendu compte que ce roman était déjà super long donc elle a abandonné en cours de route, du coup on se retrouve avec un vieux gars qui apparaît vite fait et est en décalage de fou avec tout le reste.)



8 commentaires:

  1. Je dois dire que tu m'intrigues énormément !! Le titre, résumé et couverture ne m'avaient pas du tout tapé dans l'oeil, mais ce que tu en dis attire mon attention et je suis plutôt très curieuse.
    (et je me demande toutefois comme on a réussi à passer du titre racoleur F*ck Love à un mou Le songe xD)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que les titres sont tellement différents que j'ai pas tout de suite compris qu'il s'agissait de F**k Love xD Fuck Love c'est en fait quelque chose que l’héroïne dit souvent, du coup dans la VF c'est traduit et j'imagine que l'éditeur s'est dit que le lecteur ne ferait pas forcément le rapprochement du coup. Enfin pour une fois, malgré un gros changement de titre, le titre VF est quand même en adéquation avec le roman (même si pour le coup on s'attendrait presque à ce que y'ai un aspect un minimum fantastique mettant en scène ce fameux songe).

      Supprimer
  2. Je n'étais pas super attirée de base, je crois que je côté "YA" commence un peu à me rebuter. Mais très honnêtement, après avoir lu ta chronique, j'ai envie de me ruer dessus. Il doit y avoir des périodes comme ça, mais je lis pas mal de romans en ce moment qui concernent des histoires d'amitié et le thème me plaît toujours autant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas du YA si jamais ;) C'est un contemporain où les personnages viennent de terminer la fac au début du roman. Ah ah je te comprend pour les périodes, y'a des passages où j'ai envie de lire un seul type/thème et j'en abuse jusqu'à m'en dégoûter limite.

      Supprimer
  3. Il est dans ma liseuse depuis quinze jours mais je ne l'ai pas commencé.

    Après avoir lu ta chronique, je pense que je vais m'y mettre.. quand j'aurai fini deux autres en cours !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon courage pour finir tes deux autres lectures ;) J'espère que tu aimeras Le Songe !

      Supprimer
  4. Je n'avais pas entendu parler de ce livre mais ton avis me donne très très envie de le découvrir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu en auras l'occasion et qu'il te plaira :)

      Supprimer

❤️