Dernières Chroniques

                   

vendredi 11 mai 2018

La Trilogie du Tearling - Tome 1 : The Queen of the Tearling









Titres français : La Reine du Tearling / Reine de Cendres
Éditeur français : JC Lattès / Le livre de poche
Traductrice : Valérie Rosier
Sortie française : 2 Novembre 2016 / 18 Octobre 2017
Nombre de pages : 480 / 608
Prix : 22€ / 8.90€









Après la mort de sa mère la Reine Elyssa, Kelsea Raleigh a grandi en exil, loin des intrigues du Donjon royal où son oncle diabolique a pris le pouvoir. Le jour de ses dix-neuf ans, une garde dévouée l’escorte de son repaire à la capitale, où elle devra reconquérir la place qui lui revient de droit et devenir Reine du Tearling.

Kelsea ne s’est jamais sentie aussi peu capable de gouverner. Pourtant, les atrocités qu’elle découvre vont la pousser à commettre un acte d’une incroyable audace, qui jette tout le pays dans la tourmente et déchaîne la vengeance de la Reine rouge.

La quête de Kelsea pour sauver son royaume et aller vers son destin ne fait que commencer. Long périple semé d’embûches, empli de bruit et de fureur, de trahisons et de combats farouches. Une épreuve du feu, qui forgera sa légende… ou la détruira.

Je pense que la première chose à savoir avant de commencer The Queen of the Tearling, du moins personnellement j'aurais aimé être au courant avant de me lancer, c'est que les cent premières pages sont assez laborieuses. Le rythme se traine, la narration n'est même pas forcément mise à profit pour réellement nous familiariser avec les personnages et/ou l'univers, du coup c'est cent pages où on a du mal à se plonger dans le récit et a réellement voir les tenants et aboutissants de cette histoire. Pour tout vous dire j'ai mis plus longtemps à lire ces cent premières pages (quasiment 3 jours), que pour lire les quatre-cent pages qui ont suivi !

Car une fois cette première barrière passée, le rythme est beaucoup mieux dosé et on arrive à beaucoup plus s'immerger dans l'univers. De plus les personnages qu'on commence alors à bien connaître sont vraiment tops et attachants/intrigants. A commencer par l’héroïne, Kelsea, qui a le mérite de ne pas tomber dans les travers de l’héroïne de fantasy que l'on pourrait craindre. Si elle a grandi loin du royaume, elle n'est pas pour autant une petite oie blanche perdue. Elle a été élevée en sachant qu'elle était destinée à devenir reine et a été éduquée en fonction, de ce fait elle possède une certaine détermination... Sans pour autant être une super-héroïne non plus.

Au-delà de Kelsea, il y a des personnages dans son entourage, comme Mace ou Pen, qui sont attachants car de vrais alliés pour la jeune femme tout au long de ses péripéties. Néanmoins le personnage qui m'a le plus plu est sans conteste the Fetch qui pourtant brille plus par son absence qu'autre chose. Clairement j'aurais aimé le voir plus... mais en même le fait que le personnage soit si élusif participe à son aura de mystère et à ce qu'on soit encore plus intrigué et demandeur de sa présence. Et puis il se passe bien assez de choses dans ce tome pour que ce ne soit pas un problème. Finalement je préfère que the Fetch reste un mystère un peu plus longtemps plutôt que le développement de son personnage soit bâclé par manque de temps !

Finalement The Queen of the Tearling a été une super lecture que j'ai DÉVORÉ. Néanmoins elle a vraiment perdu une étoile sur la note finale à cause de son début un peu trop lent et de l'aspect un peu brouillon de certains chapitres. En effet il y a des chapitres où l'on quitte Kelsea pour suivre 3 ou 4 personnages différents et cela peut être assez déroutant (surtout car les chapitres sont relativement longs). Reste qu'à part ces deux petits détails j'ai vraiment adoré les personnages, l'ambiance et l'univers développé. J'ai hâte de lire la suite !



6 commentaires:

  1. Merci de ton avertissement pour les cent premières pages, je ne serais pas surprise par ce début lent quand je commencerai le livre. J'en entends tellement de bien et ta chronique me donne très envie de découvrir les personnages et l'univers.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir ! J'ai été soulagée quand une copine twitter m'a confirmé que cela devenait plus prenant par la suite, ça m'a motivée à continuer car je commençais à traîner la patte et si j'avais arrêté de lire je serais passée à côté d'une super histoire :)

      Supprimer
  2. J'ai acheté ce livre il y a peu et j'ai vraiment hâte de le lire. Mais c'est dommage pour les 100 premières pages :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ça peut te rassurer le roman fait 500p dans l'édition où je l'ai lu donc il reste 400p au top :D

      Supprimer
  3. Encore dans ma PAL mais j'ai hâte de le lire !

    RépondreSupprimer

❤️